Evénements

Plantez les bulbes du printemps à l’automne

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

© www.map-photos.com/N. & P. MioulaneC'est à l'automne, de septembre à novembre, qu'il faut planter les bulbes à floraison hivernale ou printanière. Ils ont besoin de supporter une période de froid pour s'épanouir en beauté.

 

Des bulbes classiques ou moins connus

Tulipes, narcisses, crocus et jacinthes sont les plus connus : ils se déclinent dans une infinité de formes, de tailles et de couleurs. Et pourquoi ne pas essayer des espèces moins courantes : muscaris, scilles, fritillaires, Chionodoxa, Puschkinia, aconit d'hiver (Eranthis hyemalis), perce-neige (Galanthus nivalis), Anemone blanda, Ipheion, Triteleia (brodiaea), iris bulbeux ou encore les nombreuses espèces d'ails d'ornement (Allium). Ces plantes si diverses dans leurs tailles et leurs couleurs sont tout aussi faciles à réussir.

 

Pour être assurés d'une floraison spectaculaire, avec de grandes fleurs, choisissez les bulbes les plus gros possibles. Les dimensions indiquées sur les sachets correspondent à la circonférence de la partie la plus renflée.

Préparez le terrain

Les bulbes sont peu exigeants sur la nature du sol et ne demandent que peu de préparation. Mais ils craignent l'humidité stagnante et la présence de fumier frais qui les fait pourrir. Si le sol est lourd, argileux, allégez-le en apportant du sable de rivière grossier et de la tourbe. En ameublissant la terre, vous permettrez aux racines de se développer plus facilement. Retirez aussi toutes les mauvaises herbes, c'est important.

 

© www.map-photos.com/N. & P. MioulaneComposez les massifs en regroupant les bulbes

Prévoyez des massifs suffisamment grands, pour obtenir un effet décoratif intéressant. Évitez les plantations en ligne pour que la répartition des plantes paraisse plus naturelle. Une disposition en quinconce est idéale. Si vous disposez seulement d'une petite quantité de bulbes, il est préférable de les rassembler en petits groupes plutôt que de les éparpiller sur le terrain. S'ils sont moins de dix dans chaque groupe, plantez-les plutôt en nombre impair.

 

Plantez assez serré pour obtenir un effet plus généreux. Espacez tulipes, Allium, fritillaires et narcisses de 15 cm, jacinthes et iris de Hollande de 10 cm et tous les autres de 3 à 5 cm. Réunissez les petits bulbes par groupes d'une vingtaine au moins pour un bel effet.

 

© www.map-photos.com/A. DescatSi vous prévoyez de planter des petits bulbes que vous laisserez ensuite en place, sur une pelouse ou en sous-bois (on dit que ces bulbes se naturalisent), jetez-les sur le sol à la volée : vous installerez les bulbes là où ils sont tombés. Effet naturel garanti.

 

 

 

 

 

 

© www.map-photos.com/N. & P. MioulanePlantez les bulbes bien à plat et à bonne profondeur

Les bulbes doivent pour la plupart être recouverts d'une épaisseur de terre égale à deux fois la hauteur de l'oignon. Pour les gros bulbes, utilisez un plantoir à bulbes, sorte d'emporte-pièce, qui vous permettra de creuser un trou au fond bien plat. Le bulbe y sera déposé sans qu'il reste dessous une poche d'air, qui empêcherait les racines de bien se développer. Rebouchez en secouant la terre retirée par le plantoir. N'oubliez pas les étiquettes à ficher en terre, pour repérer les emplacements et les variétés plantées.

 

La technique de plantation « à la hollandaise » consiste à décaper totalement la surface du massif à la profondeur souhaitée, à disposer au fond un lit de 5 cm de sable, puis à positionner les bulbes en place selon le motif prévu à l'avance. Il suffit ensuite de recouvrir avec de la terre légère. L'avantage de cette technique est sa précision et la régularité de disposition des bulbes, qui assure une parfaite homogénéité du massif.

 

Quelques conseils supplémentaires

Il est préférable de planter un peu trop profond que pas assez : le bulbe sera mieux protégé du froid, de la pluie qui ravine, de la sécheresse des premiers centimètres de terre, juste sous la surface du sol. seul défaut, sa floraison sera un peu plus tardive. Si le froid s'annonce vraiment très vif, protégez les plus petits bulbes, qui se trouvent pratiquement à fleur de terre, avec un voile d'hivernage en feutre non tissé ou un paillis de coques de cacao ou d'écorces de pin. Ceci est également valable plus tard, vers le mois de février, lorsque les premières feuilles de tulipes, jacinthes et narcisses apparaissent.

 

 

 

Haut de page