Evénements

7 JARDINERIES VENDÉENNES DANS LE GIRON DE TRISKALIA

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

À compter du 1er janvier prochain, le groupe Triskalia (16 000 adhérents,  4 800 salariés, 1,9 Md€ de CA) va reprendre, par l'intermédiaire de sa filiale Distrivert, sept jardineries détenues actuellement par le groupe Le Bot, affilié à la centrale d'achats Apex, filiale de Triskalia et qui souhaite se retirer du métier. Ces points de vente vendéens sont situés à : Montaigu, Les Herbiers, Chantonnay, St Hilaire de Riez, Les Sables d'Olonne, Luçon et Fontenay-Le-Comte. Le Groupe Triskalia avait déjà racheté en 2008 à la famille Le Bot, les jardineries de St-Martin des champs (29) et de Lannion (22).

Les 7 jardineries vendéennes disposent globalement de structures et de zones de chalandise intéressantes. Elles réalisent actuellement un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros (les 85 salariés seront tous repris) et bénéficient d'un bon potentiel de développement. Dominique Méheust, jusqu'ici responsable distribution Est-Bretagne à Triskalia et ancien directeur des Magasin Vert de Plérin et Dinan, a été nommé directeur d'exploitation de ce réseau de magasins vendéens.

Après les rachats récents des jardineries de Rieux (56), Josselin (56) et Vihiers (49), l'acquisition des sept jardineries vendéennes s'inscrit dans la stratégie de développement dans les métiers de la distribution du jardin affichée par le Groupe Triskalia. Rappelons que sa filiale distribution Distrivert compte actuellement 16 jardineries (Magasin Vert), 35 jardineries de proximité (Point Vert Le Jardin). Elle emploie plus de 900 salariés en CDI (+ saisonniers) pour un CA de 175 M€.

www.triskalia.fr

 

En illustration : la jardinerie de Luçon.

Haut de page