Evénements

ANGERS, NANTES ET STRASBOURG, VILLES LES PLUS VERTES DE France

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

L'UNEP (Union Nationale des Entreprises du Paysage), en partenariat avec Hortis (organisation rassemblant les responsables d'espaces nature en ville), a publié le 14 mars dernier, les résultats de l'édition 2017 du Palmarès des Villes Vertes. Il s'agit d'une enquête complète menée auprès des 50 plus grandes villes de France sur leur politique de végétalisation urbaine. Résultats : les villes d'Angers, Nantes et Strasbourg font la course en tête, grâce à un patrimoine vert important et à un volontarisme politique fort. Elles sont suivies de près par Lyon. Bien que la préservation et le développement du patrimoine végétal soient désormais au centre des préoccupations des villes et des citoyens, l'investissement en matière d'espaces verts reste faible au regard des attentes des Français : les communes allouent en moyenne 1,3 % de leur budget total à la création de nouveaux espaces verts, et dépensent environ 46,50 € par an et par habitant pour la végétalisation urbaine.

En 2017, la végétalisation gagne du terrain dans les espaces urbains (façades et toitures végétalisées...) La biodiversité devient un patrimoine à préserver et à valoriser : 12 villes parmi les 50 plus grandes villes de France déclarent avoir réalisé récemment un inventaire total de la faune et de la flore sur le périmètre de leur commune.

Le vert en ville devient un argument d'attractivité pour les collectivités : les grandes villes de France développent « l'éco-tourisme », en organisant des visites guidées dans les jardins ou des festivals dédiés au végétal.

Face à l'interdiction des produits phytopharmaceutiques, les villes ont anticipé et mis en place de nombreuses techniques alternatives dont le « zéro phyto », le paillage et l'éco-pastoralisme qui concerne désormais deux tiers des collectivités interrogées ! Les grandes villes de France se mobilisent pour verdir le cadre de vie des Français, avec des initiatives exemplaires.

Les 50 plus grandes villes de France ont été interrogées via leur direction Espaces verts et leurs élus, d'août à octobre 2016. Plus de 1 500 données quantitatives et qualitatives ont été collectées, analysées selon 25 indicateurs et regroupées en 5 catégories : patrimoine vert, investissement en faveur du vert en ville, politique de préservation de la biodiversité, politique de promotion du patrimoine vert, gestion des déchets verts. Le cumul des points obtenus sur les différents critères détermine la note (sur 100) et le classement général au sein du Palmarès. Pour voir le détail du palmarès, http://www.observatoirevillesvertes.fr/#enseignements-tendances

 

En illustration : le jardin du mail à Angers

Haut de page