Evénements

Création du label Biodivercity

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le Conseil International Biodiversité & Immobilier (CIBI), association créée à l'initiative d'entreprises de la construction, de l'immobilier, de l'écologie et du paysage, dont Les jardins de Gally et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) font partie des membres fondateurs aux côtés de Bolloré Logistics, Bouygues Construction, la Caisse des Dépôts et autres poids lourds, a présenté le 4 décembre dernier son nouveau label BiodiverCity.

 

Il s'agit du premier label international associant biodiversité et immobilier. Il constitue un outil inédit de prise en compte et d'évaluation de la biodiversité dans les projets de construction et de rénovation immobilière, tant d'un point de vue de la performance écologique que des bénéfices rendus pour les usagers.

 

L'objectif de ce label, adossé à un référentiel technique, est d'évaluer et de promouvoir les opérations immobilières qui prennent en compte et valorisent la biodiversité dans les îlots bâtis, pour le bien-être des citadins.

 

Comme pourrait le faire une étiquette énergétique, le label évalue et affiche la performance écologique des bâtiments autour de quatre grands axes :

 

• L'engagement : la connaissance et la compréhension de la biodiversité sur et autour du site à construire. Pour le maître d'ouvrage, il s'agit de se donner les moyens de travailler ce sujet de façon professionnelle et formalisée, en s'entourant des compétences appropriées et à travers un système de management de la biodiversité.

 

• Le projet : la recherche par la maîtrise d'œuvre d'une architecture écologique qui valorise le site biologique et le vivant, avec un plan masse qui intègre les continuités écologiques locales, des façades et toits vivants, ainsi qu'un rapport intérieur-extérieur optimisé.

 

• Le potentiel écologique de la parcelle : l'évaluation par un écologue des facteurs scientifiques qui feront la valeur écologique du projet.

 

• Les services rendus et les aménités : les bénéfices tirés par les futurs usagers et riverains du site, en termes de bien-être, d'esthétique et d'apprentissage de la nature.

Haut de page