Evénements

DEUX OZUKURIS À VERSAILLES

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le 31 octobre prochain, le « palais de Flore » du Grand Trianon, joyau du Domaine de Versailles recevra officiellement deux chrysanthèmes formés en Ozukuris, offerts par le Japon. Son Excellence Yoichi Suzuki, ambassadeur du Japon en France officialisera par ce geste hautement symbolique. Il marque la réouverture d'échanges culturels dans le domaine de l'horticulture entre les deux pays. Ces réalisations artistiques seront reçues par Catherine Pégard, Présidente de l'Établissement public du domaine national de Versailles.

Les ozukuris, littéralement « mille fleurs », sont des compositions en forme de dôme très régulier, réalisées à partir d'un seul pied de chrysanthème. Grâce à des palissages et des pincements très précis, les plus beaux sujets se parent de plusieurs centaines de fleurs, réparties avec une précision quasi mathématique.

Ces plantes d'exception, formées selon un rituel unique, constitueront les pièces maîtresses de l'exposition « Fleurs impériales » qui se tiendra jusqu'au 15 novembre. Symboles de la dynastie impériale du Japon, les ozukuris, n'ont pas été présentés en France depuis l'Exposition universelle de Paris en 1900.

Les ozukuris sont réalisés grâce à la technique « Oo-giku », rigoureusement codifiée et maîtrisée qui permet de réaliser des spécimens uniques de chrysanthèmes géants. Les fleurs, qui sont portées à l'extrémité des tiges, sont enserrées dans des cercles concentriques horizontaux, qui forment petit à petit une demi-sphère florale spectaculaire. Les plus imposantes de ces œuvres végétales mesurent entre 3 et 4 m de diamètre.

Les premiers ozukuris ont été créés en 1884 dans le jardin impérial Shinjuku Gyoen à Tokyo. Les jardiniers de ce parc de 58 ha, planté de plus de 20 000 arbres, dont de très nombreux cerisiers à fleurs, perpétuent encore la tradition aujourd'hui. Comme ces chrysanthèmes requièrent des soins particuliers, ils seront entretenus pendant six semaines par deux jardiniers Japonais, qui auront entre autres pour tâche de les tailler. Parallèlement, des jardiniers de Versailles mettront leur savoir-faire en matière de rosiers et de taille des platanes, au service des jardins impériaux du Japon.

À noter que la marque de matériels de motoculture Kubota fait partie des partenaires de cette opération.

www.chateauversailles.fr

Haut de page