Evénements

JEANNE DE LAVAL SE MARIE AVEC NOVA-FLORE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

L'entreprise Jeanne de Laval (18 salariés, 9,1 M€ de CA), filiale de commercialisation de bulbes à fleurs du groupe coopératif Terrena, basée à Beaufort-en-Vallée (Maine-et-Loire), a été cédée le 1er janvier dernier à Nova-Flore, entreprise semencière sise à Champigné dans le même département. Nova-Flore (32 salariés, 3,9 M€ de CA) va intégrer Jeanne de Laval dans sa filiale grand public Nova Flore Jardin. Cette acquisition va permettre à Nova-Flore de se renforcer sur le marché du jardinage d'amateur, avec une gamme tout à fait complémentaire de son activité grainière.

Spécialiste des mélanges de graines de fleurs pour prairies et jachères, Nova-Flore va, grâce à cette acquisition, diversifier ses offres à destination des particuliers ce qui renforcera sa présence sur le marché du jardin d'amateur. De son côté, Terrena a estimé que cette cession développerait des débouchés de proximité pour ses vingt producteurs de bulbes regroupés au sein de Terrena bulbes. L'accord de cession prévoit qu'ils approvisionneront Nova-Flore sur le long terme, le projet de l'entreprise s'inscrivant dans la préservation et la valorisation de la production locale.

 

Née en 2003, l'entreprise familiale Nova-Flore, spécialiste de l'écologie urbaine, connaît par  cette acquisition de une nouvelle étape dans sa croissance. Rappelons que Jeanne de Laval, réputée entre autres pour ses dahlias Label rouge, lancés sur le marché en 2011, commercialise chaque année 4 millions de pochettes, soit environ 50 millions de bulbes à fleurs (dahlias, glaïeuls, anémones, renoncules...), représentant 20 % du marché grand public français.

Haut de page