Evénements

LA LENTE ÉROSION DES ACHATS DE VÉGÉTAUX

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Selon le panel consommateurs Kantar TNS (7 000 foyers français représentatifs des plus de 18 ans) pour FranceAgriMer et Val'hor, publié récemment, les achats d'arbres, plantes et fleurs s'effritent doucement. En 2017, 75 % des foyers en France ont au moins acheté un végétal (77 % en 2015, 76 % en 2016). Cela représente 21,2 millions de ménages (21,5 M en 2015, 21,4 M en 2016).

En 2017, 54 % des foyers français ont acheté au moins au végétal d'extérieur, un chiffre stable par rapport à 2016 (55 % en 2015). Mais si le taux de pénétration baisse, le nombre de foyers augmente légèrement (15,3 millions en 2017 contre 15,2 M en 2016, mais 15,4 M en 2015). La chute est plus nette sur les végétaux d'intérieur (dans lequel sont inclues les fleurs coupées) avec 53 % contre 56 % en 2016 (55 % en 2015). Ce secteur a perdu 700 000 clients sur l'année à 15 millions (15,7 M en 2016, 15,4 M en 2015).

Le panel reste stable dans la répartition des achats de végétaux d'extérieur à 42 % pour les plantes et fleurs à semer et planter, 27 % pour les arbres et arbustes d'ornement, 24 % pour les plantes potagères et 7 % pour les arbres et arbustes fruitiers. Pas de mouvement non plus chez les végétaux d'intérieur. 58 % sont assurés par les fleurs coupées, 24 % par les plantes fleurs et 8 % par les plantes vertes.

Après avoir affiché un léger redressement en 2016 à 112 € (contre 111,2 € en 2015), le panier moyen pour l'ensemble des achats végétaux est tombé à 108,8 € en 2017. Il est resté stable côté des plantes d'extérieur, mais chute de 2,2 € chez les plantes d'intérieur à 57,3  €. Des progressions sont à noter dans les achats d'arbres et arbustes d'ornement dont le panier moyen passe de 38,7 à 40,9 € et chez les fruitiers qui atteignent 29,5 € (contre 27,9 € en 2016). Côté végétaux d'intérieur, toutes les catégories sont en baisse, mais surtout les plantes vertes qui passent de 20,4 à 18,7 €.

Si l'on dresse un hit parade des ventes par espèces, le rosier reste leader des arbres et des arbustes avec 16 %, mais il chute de 2 points. Il devance l'hortensia et le buis à 5 % chacun. Chez les plantes et fleurs, le géranium résiste à 18 %, mais il perd 4 points. Se rapprochent la pensée (13 %) et les tulipes (11 %). Chez les fruitiers fraisier et pommier sont en tête à 11 % chacun suivis de près par le cerisier (10 %). Au potager, la tomate caracole en tête à 24 % suivie de la pomme de terre qui perd 2 points à 10 % et des salades à 8 %.

Chez les plantes d'intérieur en pot, pas de surprise avec les orchidées loin devant à 28 %, mais 2 points en mois, suivies des jacinthes (8 %) et des cyclamens (4 %). Dans les fleurs coupées, impossible de détrôner la rose qui à 62 % gagne encore 2 points. Viennent ensuite les lis (14 %) et le gerbera (8 %).

Pour voir l'infographie complète : https://www.valhor.fr/fileadmin/A-Valhor/Valhor_PDF/Etudes_FicheAchatsVegetaux_KantarTNS2017.pdf

 

©photo : N. & P. Mioulane / NewsJardinTV – Jardimiou

Haut de page