Evénements

La ministre qui interdit de soigner les jardins

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Même (et surtout) lorsqu'ils partent d'un bon sentiment, nos politiques peinent à mesurer les conséquences de leurs décisions. Prenons le cas de Ségolène Royal... Notre ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie se fait la « Diane chasseresse » de l'usage des produits phytosanitaires. Elle s'est emparée d'une idée déjà fort contestée (la loi Labbé) pour accélérer l'interdiction totale des produits phytosanitaires dans les espaces publics. Profitant du projet de loi relatif à la Transition énergétique (où est le rapport avec notre sujet ?), qui passera demain en lecture à l'Assemblée nationale, le gouvernement a déposé un amendement visant à porter l'interdiction à 2016 et non à 2020. Si l'avenir passe par des solutions nouvelles en matière de protection des plantes, n'oublions pas que, depuis le début des années 2000, plus de 50 nouveaux ravageurs ont été enregistrés dans l'Hexagone ! Pour que l'application de bonnes pratiques passe par des mesures raisonnables et raisonnées, Promojardin affiche sa solidarité avec l'UPJ et demande que Mme Royal ne confonde pas vitesse et précipitation !

 

Pour voir le communiqué de l'UPJ, cliquer ici :

 

Haut de page