Evénements

La ronron thérapie

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Selon le vétérinaire toulousain Jean-Yves Gauchet (Source atlantico.fr), le ronronnement des chats apaise et agit comme : « un médicament sans effet secondaire » lorsqu'on est stressé, que l'on ne dort pas ou que l'on est anxieux. Il a même a lancé en France la « ronron thérapie », assurant que : « lorsque l'organisme lutte contre des situations pénibles, comme le stress, le ronronnement du chat émet des vibrations sonores apaisantes et bienfaisantes, un peu comme la musique ».

 

Le ronron vient du larynx et ses vibrations constituent un signe de reconnaissance et d'apaisement qui agit aussi avec l'homme, affirme le vétérinaire qui ajoute : « C'est par le tympan mais aussi les corpuscules de Pacini, des terminaisons nerveuses situées à la surface de la peau, que nous percevons le ». Il émet des basses fréquences, entre 20 et 50 Hz qui sont perçues comme positives par notre cerveau et génèrent une sensation de bien-être. Et selon un médical américain, le ronron serait : « Un puissant antistress, régulateur de la tension artérielle, boosteur des défenses immunitaires et un soutien psychomoteur ».

 

Pour en savoir plus : La ronronthérapie : petit guide pour mieux vivre grâce à nos amis les chats (Véronique Aïache, Le Courrier du Livre, 2009 – 16 €)

Haut de page