Evénements

L’ANIMAL DE COMPAGNIE AU CŒUR DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l'élection présidentielle pour le parti « Debout la France » a lancé, mercredi 25 janvier dernier, le Comité : « Les amis des animaux avec NDA ». Il est animé par Erik Tamburi, Conseiller municipal de Six-Fours (83) et Délégué national à la Protection Animale et Carole Pellisson, élue locale à Yerres (91), dédiée à la cause animale.

Ensemble, ils affichent 20 mesures en faveur du bien-être animal qui feront clairement parti du programme de Nicolas Dupont-Aignan. Il s'agit de :

1. Imposer aux abattoirs des cahiers des charges draconiens et multiplier les inspections surprises afin d'éradiquer la maltraitance animale dans les chaînes de production.

2. Interdire la viande provenant d'abattoirs qui pratiquent l'abattage sans étourdissement dans les services de restauration des municipalités françaises.

3. Installer la vidéosurveillance dans les abattoirs.

4. Négocier avec les cultes une solution respectueuse des traditions qui permette un abattage avec étourdissement.

5. Encourager l'élevage de qualité et créer un label «Bien-être animal ».

6. Soutenir et mieux répartir les refuges qui sont débordés à cause du nombre d'animaux qu'ils reçoivent et du peu de moyens dont ils disposent. La Ville dont Nicolas Dupont-Aignan est le maire a été exemplaire en créant un refuge et a été lauréate du Ruban d'Honneur de la Fondation 30 Millions d'Amis.

7. Garantir le financement des associations de protection des animaux.

8. Mettre fin aux subventions des activités contraires à la dignité animale.

9. Renforcer considérablement les campagnes de prévention et de sanction d'abandon des animaux, surtout l'été : systématiser l'interdiction à vie de posséder un animal domestique pour ceux qui abandonnent leur animal.

10. Permettre aux vacanciers ne pouvant pas emmener leurs animaux de les laisser à d'autres particuliers sans crainte, en organisant la profession de «pet-sitter» qui se développe actuellement sans garde-fous (formations en collaboration avec les associations de protection des animaux) : créer des labels et des certificats de capacité.

11. Interdire la cession d'animaux sur les sites d'annonces et les réseaux sociaux sans identification des acheteurs et donneurs.

12. Créer dans l'ensemble des parcs publics régionaux des espaces réservés aux chiens et aux chats afin de permettre à ces animaux d'évoluer en liberté.

13. Interdire la consommation de viande de cheval (proposition de loi sur le statut juridique du cheval, déposée à l'Assemblée Nationale par Nicolas Dupont-Aignan).

14. Encourager la création de fermes pédagogiques.

15. Exiger de l'ordre des vétérinaires que les médicaments ne soient donnés qu'après auscultation réelle des animaux.

16. Exiger que la délivrance des certificats de vaccination se fasse selon les normes habituelles.

17. Lutter contre les trafics d'animaux et contrôler les importations.

18. Inciter les éleveurs à acheter des animaux français.

19. Stopper le massacre des animaux pour leur fourrure (fermer les fermes à fourrure).

20. Demander la reconnaissance de la sensibilité des animaux dans le Code pénal.

C'est assurément la première fois que le bien-être et la protection des animaux entre avec autant de force dans une campagne présidentielle. Prom'animal, la section animaux familiers de Promojardin ne peut bien sûr que s'en réjouir.

www.nda-2017.fr

Haut de page