Evénements

LE GLYPHOSATE EST-IL CANCÉRIGÈNE ?

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

En réponse à la récente décision du Centre International de Recherche sur le Cancer de classer le glyphosate comme cancérogène probable, la Plateforme Glyphosate France a organisé jeudi 9 avril dernier un point presse sur ce sujet. Il a permis de revenir sur le contexte réglementaire du glyphosate et sur l'évaluation du CIRC.

Des sociétés basées dans 12 États membres différents de l'UE se sont associées pour former le groupe de travail sur le glyphosate ou « Glyphosate Task Force » (GTF) dans le souci de coopérer et de partager le travail requis dans le cadre de la procédure de renouvellement. Cette dernière exige la fourniture de résultats mettant en œuvre des méthodes d'essais nouvellement approuvées ou mises à jour, appliquées aux études d'impact sur l'environnement et la santé humaine.

Le GTF est convaincu que les herbicides contenant du glyphosate sont des produits fondamentalement sûrs, d'importance cruciale pour la productivité et la durabilité de l'agriculture européenne.

La Plateforme Glyphosate France ou (PGF), déclinaison française du groupe de travail européen, regroupe 7 entreprises commercialisant en France des désherbants à base de glyphosate : Nufarm SAS, Syngenta France SAS, Dow AgroSciences SAS, Adama France SAS, Monsanto SAS, Arysta Lifesciences SAS et Cheminova Agro France.

Des données intéressantes sur le glyphosate sont disponibles à partir des liens suivants :

http://www.bfr.bund.de/cm/349/does-glyphosate-cause-cancer.pdf

http://monsantoblog.eu/glyphosate-isnt-a-beverage-patrick-moore-isnt-a-monsanto-lobbyist/

 

En illustration : figuration de la molécule de glyphosate.

Haut de page