Evénements

LE ZÉRO PESTICIDE, UNE UTOPIE SUR LE TERRAIN

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

À l'occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides qui débute le 25 mars, Natureparif, l'agence pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, vient de publier son indicateur « Objectif zéro pesticide », concernant l'état des lieux de l'usage des pesticides par les collectivités franciliennes. Ne sont pas concernés par l'enquête les produits phytosanitaires ou biocides d'origine naturelle non classés « N – Dangereux pour l'environnement » et les traitements obligatoires imposés par un arrêté préfectoral. Seules 232 communes d'Île-de-France, soit 18 % d'entre-elles, n'utilisent plus de pesticides sur leurs espaces. La tendance globale est toutefois à la réduction des usages. 84 % des communes renseignées déclarent ne pas utiliser de produits phytosanitaires dans leurs espaces verts, mais 47 % des villes pratiquent encore le désherbage chimique sur la voirie et 69 % dans les cimetières.

Il semble au vu des réponses obtenues, que beaucoup de communes ne soient pas prêtes à appliquer au 1er janvier 2017 la Loi Labbé qui interdit aux gestionnaires publics d'utiliser des produits phytosanitaires et biocides issus de la chimie de synthèse pour l'entretien des voiries, des espaces verts, des forêts et promenades accessibles ou ouverts au public.

Notez que les 25 et 26 mars et les 1er et 2 avril prochains, chaque personne qui rapportera des pesticides inutilisés dans un des magasins Botanic d'Île-de-France se verra remettre un bon d'achat de 5 € ainsi qu'un exemplaire du Guide du Jardin écologique, offert par Natureparif. Les particuliers y trouveront des conseils pour mieux accueillir et protéger la biodiversité au cœur de leur jardin : économie de l'eau, respect des sols, zéro pesticide et engrais chimique, compostage, plantation et entretien de haies et d'arbres, création de micro-habitats, clôture perméable aux petits animaux, etc.

www.natureparif.fr

Haut de page