Evénements

LES JARDINERIES À LA PEINE EN 2018

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

La FNMJ (Fédération nationale des métiers de la Jardinerie) a récemment communiqué les résultats d'activité de son secteur pour l'année 2018. Une baisse globale du chiffre d'affaires de -1,5 % a été enregistrée ce qui annule la progression de +1,6 % de l'année 2017. Ce recul est dû à un certain nombre de paramètres extérieurs venus impacter un secteur déjà très météo dépendant.

Les pluies du mois de mars ont entraîné une chute brutale des ventes (-23 %) qui n'a pas pu être rattrapée malgré un bon mois de mai (+12 %). Par ailleurs, la météo pourtant douce l'automne dernier, n'a pas permis une relance du marché en octobre (-2 %).

Ces difficultés météorologiques ont été accentuées en novembre avec le début de la crise des « gilets jaunes », faisant passer la chute du chiffre d'affaires à -7,8 %. Un mois de décembre satisfaisant a heureusement permis d'entrevoir une légère reprise du marché (+2,4 %), bien aidé par certains secteurs comme la pépinière (+7,3 %) mais désavantagé par un mauvais Noël (-3 %).

Les deux autres univers des jardineries ont également connu une année difficile. La Maison (décoration) a vu sa croissance ralentir de -3,5 %. L'Animalerie, après six premiers mois sans aucune croissance, a enregistré finalement une baisse de son chiffre d'affaires de -2,3 %. Ces mauvaises performances sont liées à la concurrence de plus en plus forte du e-commerce et à l'expansion de certains réseaux spécialisés.

Pour finir sur une note positive, la FNMJ s'est réjouit de la performance des végétaux d'intérieur (+ 6,8 %) sur l'année. Produit « tendance », il bénéficie d'un regain d'intérêt du consommateur depuis quelques années et n'est pas aussi sensible à la météo. De ce fait, l'activité globale du secteur Jardin n'a baissé que de 0,9 %.

https://www.fnmj.net

 

©N. & P. Mioulane / NewsJardinTV – Jardimiou

Haut de page