Evénements

Les lauréats du concours national des jardins potagers

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Chaque année, le Concours National des Jardins Potagers permet de récompenser des réalisations remarquables au niveau de la diversité des légumes cultivés, des bonnes pratiques de jardinage et de l'esthétique du jardin.

Organisé conjointement par la SNHF, l'Association Jardinot (Le Jardin du Cheminot) et le GNIS, en partenariat avec CP Jardin, Noé Conservation, La Vie du Jardin et des Jardiniers, l'Association pour le Respect de l'Homme et de la Nature et Revex, ce concours est ouvert à tous les jardiniers.

 

Pour l'édition 2013, le jury, composé de représentants de la SNHF, du Jardin du Cheminot et du GNIS vient de dévoiler son palmarès. On a un « Grand Prix » :

 

• Catégorie 1 : jardiniers amateurs cultivant eux-mêmes un jardin potager privatif pour leur besoin personnel et familial : Les jardins de Benoît Zanchi à Saulxures sur Moselotte dans les Vosges, particulièrement riche en diversité d'espèces et de variétés cultivées. Ce potager de 450 m² accueille deux grandes serres où sont cultivées des espèces que le climat ne permet pas d'élever facilement en pleine terre : tomates, piments, aubergines, cornichons, concombres, artichauts, melons, coquerets du Pérou, et plus inattendu, des pastèques.

La partie extérieure est pleinement utilisée avec plus de 200 variétés cultivées dont l'hysope, le luffa, la guimauve, la claytone de Cuba, la rue officinale, le chou chinois pe-tsai.

 

• Catégorie 3 : Jardins potagers situés dans un environnement paysager : Les potagers de Thierry Marissael dans le Parc Floral des Compagnons des Saisons à Wambrechies dans le Nord (photo), pédagogiques, ils sont une véritable invitation à la promenade.

 

La surface du potager a plus que doublé depuis 2011. Il est désormais structuré en 4 parcelles réparties sur les 4,5 ha du parc floral appartenant à la jardinerie.

 

Le potager du relais de Dillies dispose d'une une serre pour les tomates qui sont cuisinées par le restaurant de la jardinerie.

 

• Catégorie 4 : Jardin ou parcelles pédagogiques : les potagers de Pascal Aspe du Centre Terre Vivante à Mens dans l'Isère, à vocation pédagogique et démonstrative sur les multiples pratiques de jardinage respectueuses de la nature

 

• Catégorie 5 : Jardin potager innovant : Le potager de Bernard et Marie-Luce Merlet à Lhoumois dans les Deux-Sèvres. Le potager de 1 200 m² est situé dans un très beau parc de 4 ha bordant une rivière. Il se caractérise par la diversité des espèces et variétés potagères, aromatiques et médicinales (anciennes et nouvelles) avec des espaces dédiés : un jardin carolingien à 7 branches reprenant les instructions du Capitulaire de Villis de Charlemagne avec 49 espèces cultivées à l'époque, un espace cucurbitacées et le potager d'un curieux.

 

C'est surtout une présentation en PAO créé spécifiquement pour le jardin qui a retenu l'attention du jury. Consultable sur tablette tactile lors des visites, elle permet de visualiser et de localiser toutes les plantes du jardin de manière très précise, mais également de disposer d'explications et de très nombreuses informations complémentaires écrites ou sous forme audio sur les espèces et variétés cultivées.

 

www.gnis.fr

Haut de page