Evénements

LES TENDANCES JARDIN SELON GARDEN MEDIA GROUP

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Agence américaine qui s'intéresse à l'évolution des pratiques et des comportements en matière de jardinage depuis près de 20 ans, Garden Media Group édite depuis 2005 un rapport annuel sur les grandes tendances évolutives dans le domaine du jardin et des futures tendances de l'industrie. Parmi les grands courants qui se sont dégagés. Dans leur premier rapport en 2001, ils avaient prédit que la vie en plein air serait une énorme tendance. Ils avaient annoncé le développement du jardinage en pot en 2003 et l'essor de la culture maraîchère dès 2004. En 2006 et 2007, c'était le retour vers le plein air, jardiner plus vert en 2008, le jardinage vertical en 2009, le pouvoir des plantes en 2012, une amélioration des conditions de vie en 2015, la synchronisation avec la nature en 2016 et 2018. Pour 2020, l'agence annonçait que : « l'industrie verte sera à l'avant-garde de la croissance et du développement urbains. »

Le rapport 2021 a pour titre « The great reset » (la grande réinitialisation) avec pour vision principale l'aspect sociétal des jardins qui deviennent des outils pour construire plus des communautés résilientes et connectées dans les quartiers urbains.

Parmi les thèmes développés, la généralisation de l'achat à distance (conséquence direct de la Covid 19), l'intérêt toujours fort pour les plantes d'intérieur qui font leur entrée en force dans les espaces de travail, l'arrivée de nouveaux jardiniers (16 millions de primo-jardiniers aux États-Unis pendant l'épidémie, dont beaucoup ont moins de 35 ans)

Ces nouveaux clients disparaîtront rapidement à moins de faire en sorte que le jardinage devienne partie prenante de leur quotidien. Pour cela il faut rendre le jardinage plus facile en innovant dans les prestations de service et en développant les conseils, mais aussi en proposant des plantes de croissance rapide et facile. Ces néo-jardiniers sont principalement intéressés par les plantes alimentaires et tout doit être fait pour leur permettre d'obtenir un résultat.

Parmi les autres tendances évoquées : la diminution de la superficie des pelouses pour accroître la diversité des plantes contenues dans le jardin et attirer les pollinisateurs. On voit aussi une nette tendance vers l'utilisation du jardin comme réducteur de stress et lieu d'amélioration de la santé et du bien -être, mais également comme un lieu écologiquement fonctionnel qui n'est pas uniquement réservé aux humains. La nature vit dans nos jardins, elle n'est plus « là-bas », mais « ici ».

La conception du jardin associe le fonctionnel et la conception d'un paysage agréable et esthétique qui conquiert tous les espaces : parkings, toitures, etc. On voit pointer le grand retour de l'arbre, végétal emblématique, mais surtout fournisseur de fraîcheur.

La dernière tendance évoquée est celle « d'éteindre les lumières » afin d'éviter le déclin des insectes et par contrecoup des oiseaux nocturnes et des chauve-souris. Il semble que ce problème préoccupe beaucoup plus les Américains que les Européens, même si l'on commence à l'évoquer de plus en plus chez nous. Prendre soin de la nature et respecter le vivant sont devenus les maîtres mots d'aujourd'hui

 

©photo : N. & P. Mioulane / NewsJardinTV – Jardimiou

Haut de page