Evénements

NOËL BOTANIQUE AUX ANTILLES AVEC ÉLIE SEMOUN

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Lundi 25 décembre à 19 h 35, la chaîne FranceÔ (canal 19 de la TNT), va diffuser un documentaire de 70 minutes intitulé « Dans les pas d'Élie ». Le comédien, qui est aussi connu pour sa passion des plantes et des jardins, invite les téléspectateurs à visiter des jardins antillais. Au programme : visite de jardins remarquables, mais aussi d'une nature plus sauvage, à la découverte d'espèces rares ou emblématiques. Échanges également avec des spécialistes de la flore locale et des personnes impliquées dans la préservation de leur île.

Première escale en Guadeloupe avec le jardin botanique de Deshaies. Ce domaine de 7 ha, propriété de Coluche en 1979, est devenu après la disparition de l'humoriste, un magnifique parc floral et  animalier qui reçoit chaque année 120 000 visiteurs. Focus sur les banyan (Ficus beghalensis), talipot (Corypha umbraculifera) et fromager (Ceiba pentandra).

Ensuite, visite pied du volcan de la Soufrière. En compagnie de Ranza Rancé, médiatrice scientifique au conservatoire botanique de Guadeloupe, Élie Semoun découvre un écosystème particulier où se développent des fougères arborescentes qui peuvent atteindre plusieurs mètres de haut et une végétation qui chaque fois renaît de ses cendres…

Le programme de Guadeloupe se poursuit en compagnie de Magguy Chaulet, créatrice du jardin de Valombreuse qui présente les fleurs emblématiques des Antilles dont un agrume typique : le chadèque (Citrus maxima). Puis Élie Semoun explore les 8 000 hectares de la mangrove Guadeloupéenne, forêt marécageuse mystérieuse qui révèle de nombreuses espèces, dont les fameux palétuviers.

Direction ensuite la Martinique où Élie visite le jardin de Balata, d'une superficie de 3 ha, avec Mylène, une jardinière qui lui présente des variétés d'hibiscus, plante symbole de « l'île aux Fleurs », ainsi qu'une autre espèce emblématique : la rose de porcelaine (Etlingera elatior).

L'humoriste s'intéresse ensuite aux bambous avec leurs différentes variétés et utilisations, avant de se rendre dans la savane aux Esclaves pour y rencontrer Gilbert Larose, un passionné de l'histoire du patrimoine de son île. En 2000, il a bâti un village typique de la fin du xixe siècle, où sont proposés : fruits, légumes, cacao, canne à sucre, manioc et plantes médicinales sont à portée de main.

Une production : Troisième œil production, avec la participation de France Télévisions, réalisation : Christophe Bonet.

Haut de page