Evénements

PAS DE JOYEUX NOËL POUR LES SAPINS

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©photo : www.map-photos.com - N. & P. Mioulane

L'enquête TNS Sofres diligentés par FranceAgriMer et Val'hor sur les achats de sapins de Noël en 2015 vient d'être publiée. Elle fait état d'une baisse tendancielle du marché. Le taux d'acheteurs recule de 1,4 pt par rapport à 2014 (22 % vs 23,4 %), une diminution imputable aux sapins naturels dont le taux de ménages acheteurs passe de 19,8 % à 18,3 % en 2015 (-1,5pt).

Côté ventes les volumes sont stables, mais en valeur le Nordmann diminue de 1,6 pt, tandis que l'épicéa progresse de 2,6 pts. Un point contradictoire doit être signalé par rapport à la sensibilité environnementale affichée par la population, le marché des sapins artificiels progresse de façon constante depuis les trois dernières années, et gagne encore 0,2 pt pour atteindre 3,7 % des actes d'achat.

Autres tendances à noter :

         • Les sapins sont achetés de plus en plus tôt : en 2015, plus de 4 sapins naturels sur 10 (+ 3 pts) et près de la moitié des sapins artificiels (+ 7,1 pts) ont été achetés entre le 1er et le 9 décembre.

         • Les sapins sont plus grands : 37 % des sapins naturels (+3,7 pts vs 2014) et 34 % des sapins artificiels (+7,4 pts vs 2014) mesurent plus de 1,50 m.

         • Bien que ce mode de présentation soit minoritaire, on observe une hausse des achats des épicéas en pot ou mottes (+8 pts vs 2014), ces ventes s'effectuant principalement sur Internet.

La grande distribution reste le principal lieu d'achat (un peu plus de 3 sapins sur 10) mais sa part de marché diminue, sans que cela profite aux professionnels des végétaux qui tendent à perdre des parts de marché. On assiste à une émergence prononcée des circuits moins traditionnels comme les écoles, les mairies ou les associations (6 % des achats de sapins naturels).

L'achat du sapin demeure un acte exclusif puisque seulement un acheteur de sapin sur 10 achète en plus de celui-ci un végétal d'ornement pour les fêtes de fin d'année. Les plantes en pot sont privilégiées, notamment les Jacinthes et les Poinsettias qui sont le plus souvent achetés pour décorer la table du réveillon (44 % des végétaux d'ornement achetés en plus d'un sapin de Noël).

 

Pour voir toute l'étude détaillée, cliquez ici :

 

Haut de page