Evénements

TERRENA CÈDE SON USINE DE CONDITIONNEMENT DE BULBES À NOVA-FLORE JARDIN

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le 13 décembre dernier, le conseil d'administration du groupe coopératif Terrena (5 Md€ de CA, 14 000 salariés), a validé le principe d'une cession de son usine de conditionnement de bulbes de Beaufort en Vallée (49), à la société Nova-Flore Jardin, spécialiste des mélanges de semences florales pour les particuliers. L'accord prévoit une reprise de la totalité des effectifs (20 salariés). Cette usine conditionne chaque année 4 millions de pochettes, soit environ 50 millions de bulbes.

Cette opération s'inscrit dans la continuité du projet stratégique de Nova-Flore Jardin, un an après l'accord des deux parties sur la cession du fonds de commerce de Jeanne de Laval. Elle permet à     Nova-Flore Jardin de franchir une nouvelle étape de son développement et de consolider son leadership en matière de solutions  innovantes dédiées         à la biodiversité.

Les producteurs adhérents de Terrena continueront à approvisionner Nova-Flore en apport total et sur le long terme. Basée à     Champigné (49), Nova-Flore Jardin est la   filiale de Nova-Flore, spécialiste français de l'écologie urbaine depuis 2003.    Le groupe, qui emploie 32 salariés, a généré  en 2015 un chiffre d'affaires de 13,5 M€.

www.nova-flore.com

 

En illustration : champ de dahlias chez Jeanne de Laval

Haut de page