Evénements

UN ESPOIR POUR LES PALMIERS

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

(en illustration : larve de charançon rouge dans un palmier)

Attendue depuis le 30 octobre 2012, l'autorisation de mise sur marché (N° 2140041) du produit de Syngenta au nom commercial « Revive » (composition 42,9 g/l d'emamectine benzoate) a été tout récemment délivrée pour lutter contre le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus). Il s'agit de molécules produites naturellement par des bactéries Streptomyces avermitilis, que l'on peut assimiler à un traitement « bio ».

L'arrêté du 21 juillet 2010 a donc été complété et consolidé

cliquer ici pour lire l'arrêté en détail:

Arrêté Rhynchoporus 2

Sollicités par les professionnels, le syndicat horticole Uniphor, certains chercheurs et les associations, les Pouvoirs publics ont jugé que la situation était très sérieuse et que la sauvegarde du patrimoine palmicole français constituait un exceptionnel enjeu.

Cette nouvelle homologation permet de proposer une nouvelle stratégie de lutte par l'endothérapie qui était déjà utilisée à titre expérimental depuis 2012 avec le Confidor vert de Bayer (Imidaclopride). Cette méthode de lutte doit être mise en œuvre par des applicateurs professionnels agrémentés.

www.sauvonsnospalmiers.fr

Haut de page