Evénements

UN INSECTE POUR COMBATTRE L’AMBROISIE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Des chercheurs italiens et suisses ainsi que l'Afeda (Association française d'étude de l'ambroisie) ont récemment mis en avant l'efficacité de l'action prédatrice sur l'ambroisie de la chrysomèle Ophraella communa, qui a été repérée dans la région de Milan. L'ambroisie à feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia) est une plante nuisible en raison de ses propriétés fortement allergènes et fait partie des organismes contre lesquels la lutte est obligatoire.
Les larves et les adultes se nourrissent des feuilles d'ambroisie, ainsi que des pédoncules portant les inflorescences mâles et par conséquent les grains de pollen allergisants (l'ambroisie est une plante monoïque, les fleurs unisexuées étant présentes sur le même pied).
Présenté comme un moyen potentiel efficace de limitation de l'ambroisie (déjà utilisé en Asie), Ophraella communa va nécessiter encore plusieurs années d'observation avant que son introduction soit généralisée comme méthode de lutte biologique contre la redoutable adventice qu'est Ambrosia artemisiifolia. En effet, l'insecte semble aussi se nourrir d'autres plantes, notamment les Helianthus, dont le tournesol (Helianthus annuus). Une preuve supplémentaire que le biocontrôle est une arme naturelle, mais pas sans risque, à manier avec précaution.

Haut de page