Evénements

UN NOUVEAU PRÉSIDENT POUR VAL’HOR

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Lors de la dernière Assemblée Générale de Val'Hor, le 4 octobre dernier, Benoît Ganem avait été reconduit à la présidence, avec pour seul objectif : que son successeur, issu du collège production, prenne ses fonctions avec un accord interprofessionnel abouti. La validation du projet 2018-2021 ayant été actée par les dix familles membres, Benoît Ganem a annoncé officiellement le jeudi 1er février, qu'il quittait ses fonctions, tout en restant membre du bureau, pour assurer la défense de « Fleurs de France » à l'Association des Produits Agricoles de France. Dans le même temps, il a salué l'arrivée de Mikaël Mercier en tant que nouveau président de Val'Hor.

Né le 19 septembre 1970, Mikaël Mercier gère la SCEA Mercier à Guiclan (Finistère), une société familiale qui fait partie des 40 entreprises de production de la SICA Kerisnel. Spécialiste en marketing agro-alimentaire, il a pris des responsabilités collectives à partir de 2010, au bureau de Kerisnel et en tant que secrétaire général d'Astredhor, l'institut technique de la filière horticole. Mikaël Mercier a rejoint le bureau de VAL'HOR en 2012 Il a été nommé secrétaire général lors de l'AG d'octobre, participant activement au nouvel accord interprofessionnel 2018-2021 et au plan de filière 2018-2022 remis au Président de la République fin 2017.

Regroupement de l'offre, recherche de nouveautés et solutions collectives, font partie du vaste programme travaillé avec les présidents des familles professionnelles membres de Val'Hor pour dynamiser la filière française de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Pour mettre en œuvre ce programme, la gouvernance interprofessionnelle est en cours de rénovation autour d'une vision partagée : le végétal est essentiel à la vie.

L'Interprofession qui représente 53 000 entreprises spécialisées, réalisant plus de 14 Md€ de CA et représentant 170 000 emplois, s'attachera à organiser la filière et développer les marchés, au bénéfice économique des entreprises en favorisant la promotion du végétal et de ses bienfaits. Dans cette perspective, le nouveau Président de Val'Hor a déclaré : « Mon leitmotiv sera la croissance de nos marchés respectifs et la recherche de solutions collectives pour y arriver. Nos défis seront de satisfaire la demande des clients en quête de mieux vivre et de proposer une offre innovante de végétaux cultivés dans le respect de l'environnement et des hommes. »

 

Pour voir le plan complet de la filière française de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage, cliquez ici :

 

www.valhor.fr

Haut de page