Evénements

UN PLAN NATIONAL D’ACTION EN FAVEUR DU PAYSAGE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©Photo : www.map-photos.com - N. & P. Mioulane

Le 25 septembre dernier, Ségolène Royal, la ministre de l'Écologie, a présenté en Conseil des Ministres, une communication relative à la reconquête des paysages et à la nature en ville. Elle a entre autres déclaré : « Gisements précieux d'activités et d'emplois non délocalisables, les paysages sont des éléments déterminants du cadre de vie, de la santé et du bien-être de chacun, et la condition d'un art de vivre ensemble. Ce capital paysager, qui constitue un bien commun, mérite d'être préservé, réparé, plus équitablement distribué et mis en valeur. »

Cette synthèse, issue des travaux du Conseil général de l'Environnement et du Développement durable, se conclut par des propositions d'actions concrètes, favorables au secteur du paysage. Dès le 8 septembre, l'Interprofession Val'hor avait été associée à la présentation de ce rapport, aux côtés de deux de ses membres : la FFP (Fédération française du Paysage) et l'UNEP - les Entreprises du Paysage. L'interprofession a fourni des éléments de réflexion complémentaires pour favoriser sa transcription en plan d'action.

« Il est heureux de constater que le rapport du Conseil général de l'Environnement et du Développement durable émette des propositions semblables et à tout le moins convergentes avec celles de l'Interprofession pour la plupart d'entre elles. » s'est réjoui Dominique Douard, Président de Val'hor.

Le plan d'action présenté au Conseil des Ministres, s'inscrit en cohérence avec les objectifs du volet « Paysage » du projet de loi sur la biodiversité. Ainsi, pour multiplier, valoriser et diffuser les initiatives les plus créatives et les plus efficaces, il actionne 9 leviers :

1) Le lancement du Printemps des Paysages et des Jardins en mai 2015, en partenariat avec les collectivités territoriales. Il inclut la création d'un palmarès de « 1 000 projets pour les paysages » (et l'intégration des aménagements paysagers dans la démarche : « Terre saine, commune sans pesticides » lancée en mai 2014.

2) Le soutien à 10 chantiers laboratoires de restauration paysagère et de requalification de territoires périurbains dégradés.

3) L'intégration du rôle des paysages et de son évaluation dans le troisième Plan national santé-environnement

4) La rénovation du Grand Prix national du Paysage autour du thème : « les paysages de la transition énergétique et de la croissance verte ».

5) La généralisation des Plans de paysage pour la réalisation de projets de territoires partagés, définissant des objectifs locaux de qualité paysagère et les moyens de les atteindre.

6) La pérennisation de l'inscription du patrimoine naturel dans les Journées européennes du Patrimoine.

7) L'appui à la reconnaissance pleine et entière du métier de paysagiste, et la valorisation de ses compétences avec la réforme du diplôme d'État de paysagiste.

8) Le parrainage de la création d'une chaire d'entreprise « Paysage et Énergie » au sein de l'École nationale supérieure du paysage de Versailles, centrée sur la conjugaison des enjeux énergétiques et paysagers.

9) La constitution d'un réseau de territoires d'exception, afin de soutenir leurs demandes de classement, d'obtention du label Grand Site de France et d'inscription de biens naturels au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Enfin, la reconquête des paysages devant concerner toute la population, le ministère chargé de l'Écologie lance un appel national à projets : « un habitant, un arbre », afin que soient plantés plus de 60 millions d'arbres dans les dix prochaines années. Le partenariat est proposé à toutes les collectivités territoriales et toutes les associations pour que chaque habitant, en milieu rural, urbain ou périurbain, puisse améliorer son cadre de vie et les paysages de notre pays.

Pour connaître tous les détails des propositions ministérielles cliquer sur : http://www.elysee.fr/conseils-des-ministres/article/compte-rendu-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-septembre- 201/

 

En illustration : le Parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville

Haut de page