Evénements

ASSISES DE LA BIODIVERSITÉ, LE JARDIN BIEN PRÉSENT

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Un cri d'alarme a été lancé par l'IPBES (Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) lors du GIEC de la biodiversité, qui s'est tenu à Paris le 6 mai dernier, annonçant que de 500 000 à 1 million d'espèces risquaient de disparaître dans les prochaines décennies. Dans ce contexte, les neuvièmes Assises nationales de la biodiversité, organisées par IDEAL Connaissances, Les Eco Maires, l'Agence française pour la biodiversité, et co-organisées par la Région Ile-de-France du 14 au 23 juin, constituent un rendez-vous annuel d'importance. Acteurs publics et privés, les professionnels de l'environnement et de la nature se réunissent à Massy (Palais des Congrès Paris-Saclay) pour réfléchir collectivement sur le devenir de la biodiversité en France..
Les Assises de la biodiversité permettent de valoriser les retours d'expérience des territoires et participent à la promotion de solutions innovantes, d'initiatives privées et de politiques publiques efficientes. Des conférences, ateliers et visites de site sont proposés aux participants, autour de 5 thématiques :
• Artificialisation des sols : la lutte contre la pollution lumineuse ; la reconquête des sols et des friches urbaines ; l'objectif zéro artificialisation ; stopper la production de déchets et la destruction des zones humides ; la prise en compte de la biodiversité dans le cadre du Grand Paris Express
• Les modèles économiques durables : la cohérence entre les acteurs et les dispositifs territoriaux ; un nouveau modèle entre économie et biodiversité ? ; les solutions fondées sur la nature et la participation citoyenne ; la ville numérique face à la biodiversité ; culture, social, éduction, environnement, comment impliquer tous les acteurs ?
•La nature en libre évolution : le désenclavement des espaces protégés ; les espèces exotiques envahissantes ; la nature en ville ; la réintroduction du vivant
• La transition agroécologique : la place de la biodiversité dans la nouvelle PAC ; la gestion de l'eau et l'érosion des sols ; la zone de protection naturelle agricole et forestière en Île-de-France ; l'agroécologie et l'alimentation durable ; l'agriculture comme modèle de compensation environnementale ? ; les impacts du changement climatique sur la biodiversité et les cultures ; une formation agricole intégrant la biodiversité ?
• L'aménagement du territoire : l'impact de la densification et de l'étalement sur la biodiversité ; les Stratégies Régionales pour la Biodiversité (SRB) ; la protection de la biodiversité par la maîtrise foncière ; le rapprochement entre paysagistes et écologues ; la gestion commune des eaux et de la biodiversité ; l'amélioration de la séquence ERC : Éviter, Réduire, Compenser ; l'évaluation des PLU et PLUI face à l'enjeu de la biodiversité

Par ailleurs, pour l'édition 2019, les organisateurs des Assises de la biodiversité se sont donnés pour ambition de valoriser les initiatives autour des abeilles et du miel, au sein d'un village des pollinisateurs installé au 2e étage du Palais des Congrès. Il s'agit d'un espace dédié à des ateliers pédagogiques, des expositions, des démonstrations, des échanges autour de la thématique. Un grand nombre d'acteurs du territoire francilien intervenant sur la thématique de l'abeille et plus largement des pollinisateurs sera présent, parmi lesquels le Département de l'Essonne avec la première ruche numérique de France, le syndicat des apiculteurs du Val d'Essonne (SAVE) pour une présentation de matériels apicoles, ou encore les expositions de la Fredon et d'Opie… Expériences et actions menées localement seront accessibles aux congressistes, mais aussi aux scolaires, auxquels la matinée du jeudi 20 juin sera consacrée : ainsi trois classes d'élèves de primaire de Massy participeront.

Les co-organisateurs des Assises, et les partenaires publics et collectivités, seront bien sûr présents sur l'espace salon : IDEAL Connaissances, Les Eco Maires (qui font partie des partenaires du Pacte pour le Jardin), l'AFB, la Région Ile-de-France et ses organismes associés (ARB IDF, AEV, IAU et CERVIA), le Département de l‘Essonne, la Communauté Paris-Saclay, la ville de Massy, l'Assemblée des Départements de France, le ministère de la Transition écologique et solidaire avec le pôle relais Zones Humides et le Muséum national d'Histoire naturelle.
Les Assises accueillent également des exposants issus du secteur privé, des fédérations professionnelles, des associations et des entreprises, disposant de solutions et retours d'expérience relatifs à la préservation de la biodiversité. On note entre autres :
CDC Biodiversité (également partenaire du Pacte pour le Jardin) qui agit pour la biodiversité en identifiant et en développant des leviers économiques pour financer la préservation et la restauration de la nature. Et Val'hor, l'interprofession française de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage,.
www.assises-biodiversite.com

 

Haut de page