Evénements

© DR

NOS PROCHAINES JOURNEES EXPERT

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le business modèle


© DRComment revisiter sa stratégie et son alignement opérationnel par l'approche Business model.

 

© DRLes idées forces :

La cohérence entre la stratégie et l'opérationnel est au cœur de la performance.

La construction de modèles économiques singuliers (dans les promesses clients, les sources de revenus) correspond à la nouvelle « règle de l'art » en stratégie.

L'alignement avec l'ensemble des leviers opérationnels de terrain doit être la zone prioritaire d'attention du dirigeant.

Des schémas simples permettent de visualiser la construction de la performance économique liée à une stratégie.

 

© DRDéroulement de l'intervention :

Un exposé interactif et illustré permettant de situer le sujet, d'apporter des grilles de base et de valider un langage commun.

Organisation d'un échange et valorisation des expériences des participants à partir de questions types.

 

Denis DauchyL'expert :

Denis Dauchy : docteur en Sciences de gestion, professeur en stratégie d'entreprise depuis 1995, il assure la direction de l'Executive MBA de l'EDHEC.

Intervenant dans différents programmes en entreprise ou responsable de projet, il collabore avec le groupe Auchan, Air France, Bonduelle, Leroy Merlin, Geoxia, 3 Suisses, etc.

Il est l'auteur du livre : « 7 étapes pour un business model solide » (Dunod/APM)

 

 

La communication non verbale


© DRIl s'agit, à travers la synergologie, de savoir décoder le mouvement et de révéler le non-dit, en comprenant les signes de vérité ou de mensonge, ce qui permet de faciliter les prises de décisions et de valider les intuitions. Cette interprétation permet de gagner du temps en s'adaptant instantanément lors des situations de face à face, et en comprenant les mécanismes qui sous-tendent vos relations d'affaires.

© DRLes idées forces :

Estimer la sincérité de son interlocuteur

Interpréter le non dit

Déceler le mensonge

Bénéficier d'un regard plus juste sur son interlocuteur

Poser les bonnes questions

Mieux décider S'adapter en direct lors d'une conversation

Vérifier que son message à été bien compris

 

 

© DRDéroulement de l'intervention :

Introduction avec vidéos

La « boîte à outils » ou les clefs de lecture du langage corporel. La latéralité du corps : le contrôle et l'abandon. L'influence de l'environnement sur le mouvement. Les micro démangeaison ou l'expression d'un non dit

Exercices pratiques en vidéo de manière à permettre aux participants d'utiliser simultanément les différentes clefs de lecture. Découverte d'autres signes qui permettent d'enrichir les observations. Mise en garde sur les dangers d'une interprétation trop hâtive.

Exercices pratiques. Interprétation des vidéos réalisées au tout début de la journée expert.

 

Olga CiescoL'expert :

Olga Ciesco. Synergologue, experte en communication non verbale, elle réalise des formations, distille des conseils et accompagne les entreprises avec des interventions adaptées à leurs besoins. Qu'il s'agisse de management, de négociation, de recrutement ou de relation d'aide à la personne, ses formations permettent de décrypter les gestes, de comprendre l'attitude de l'autre par le biais de l'observation systématique du comportement.

Elle intervient régulièrement dans le milieu judiciaire en France, contribuant activement à la recherche d'éléments de vérité lors d'enquêtes complexes. Elle possède une sensibilité certaine dans le domaine des sciences comportementales

 

Affirmer son style de management

 

Aucune stratégie (commerciale, industrielle) n'est bonne, aucun changement n'est viable sans un middle management solide, capable de mobiliser et de motiver quotidiennement les équipes sur le terrain.

 

© DRPerformance = Compétence x Motivation/Mobilisation. - Motivation et Mobilisation sont des phénomènes internes, qui dépendent de mécanismes propres à l'individu.

Au manager de proximité de mettre en œuvre et garantir les conditions qui permettent à ces mécanismes de jouer.

 

© IStock5 conditions à faire vivre quotidiennement :

- Développer la confiance et le sentiment de reconnaissance chez chaque collaborateur en entretenant une relation positive, même (et surtout) quand les résultats ne sont pas là

- Affirmer des exigences claires et précises, pour garantir plus de concentration dans l'action (sur les fondamentaux métier) que de pression sur les résultats (stress)

- Donner du sens aux efforts, en apportant une vision de l'avenir positive et attractive.

- Apporter une assistance individualisée, pour garantir la réussite des enjeux quotidiens (court terme) et faire grandir les équipes en compétence (moyen terme).

- Préserver la cohérence (entre les exigences posées et les comportements observés), en sachant faire preuve d'autorité à bon escient, dès la première dérive (ferme à temps pour éviter d'être cruel après).

Le « modèle » proposé (et chacun des éclairages sur les thèmes abordés) constitue un message « sonar », ayant pour but de faire réagir les participants, et de générer des échanges et des réflexions autour de leurs problématiques spécifiques. Éclairage sur les mécanismes individuels ou collectifs de la motivation. Échanges avec le groupe (problématiques posées, expériences). Construction participative de pistes de travail spécifiques (outils, techniques, plan d'action).

 

© DRDéroulement de l'intervention :

Le rôle essentiel du middle management

Partage des problématiques des participants.

Quelques rappels sur les notions de mobilisation et motivation

Les 5 conditions-clés de la mobilisation-motivation (cf. présentation ci-dessus)

Comment identifier les axes à travailler pour renforcer rapidement l'efficacité du middle management (en fonction de ses qualités « naturelles »)

 

 

 

Antoine CarpentierL'expert :

Antoine Carpentier Conseil en management et marketing sportif et Adjoint Manager Tennis. Associé du Cabinet Animae Conseil depuis 2008. Expert APM.

 

 

 

 

 

 

 

Mémoire et Décision

 

© DRDepuis une dizaine d'années, la connaissance du fonctionnement de notre cerveau a connu des progrès considérables. Certaines de ces découvertes font figure de révolution. On sait aujourd'hui que le cerveau adulte produit de nouveaux neurones et qu'il est possible d'augmenter ou de réduire cette faculté. Les découvertes récentes appellent aussi à revisiter la notion de « libre arbitre ».

 

 

 

 

© DROn connaît maintenant les mécanismes par lesquels nos décisions restent sous l'influence de la sphère émotionnelle et attentionnelle. Chacun possède un mode de fonctionnement cérébral dominant. Certains sont plus orientés vers l'abstraction, d'autres vers le vécu ou le concret. Mais cette distinction n'est pas immuable. Mieux connaître cette architecture cérébrale, c'est accroître ses propres performances.

 

 

 

 

© DRDéroulement de l'intervention :

- Le cerveau adulte : un objet en perpétuelle reconfiguration.

- Perception et Mémoire

- Les mécanismes de la prise de décision.

- Mise au point sur les connaissances du cerveau.

- Perception et Mémoire

- Prise de décision

- Raison et émotion

 

 

Pierre-Marie Lledo L'expert :

Professeur Pierre-Marie Lledo diplômé d'Études Approfondies en Neurosciences et Pharmacologie, docteur es Sciences du Vivant. Chercheur au C.N.R.S., il dirige depuis novembre 2001 le laboratoire de recherche « Perception et Mémoire » à l'Institut Pasteur, et le laboratoire « Gène et Cognition » du CNRS. Il a été élu à l'Académie Européenne des Sciences en mars 2006 et à l'Académie des Sciences de New York en Septembre 2009. Il a reçu le grand Prix de l'Académie Nationale de Médecine pour ses travaux sur la régénération cérébrale en 2007. Il est aussi professeur invité à l'Université de Harvard à Cambridge (USA).

 

La médiation professionnelle

 

© DRUn mode alternatif de résolution des conflits en dehors de tout rapport de force.

La médiation représente la seule voie par laquelle les parties en conflit aboutissent à une libre décision. Elle vise à rendre aux personnes déstabilisées par la dynamique conflictuelle, leur libre arbitre et leur faculté à élaborer, elles-mêmes, une solution la plus satisfaisante ou la moins insatisfaisante possible.

 

 

 

© DRDe l'émotion à la raison, vers un libre consentement

Pour résoudre un conflit, la médiation professionnelle met en œuvre un processus inversé par rapport aux autres modes de résolution des conflits.

Par son savoir être, le Médiateur Professionnel commence par apurer la dimension émotionnelle du conflit, faisant ainsi ré émerger la raison et rendant aux protagonistes leur capacité à négocier et élaborer eux-mêmes une solution qui leur convient.

 

 

 

© DRUn processus rapide et efficace

Dès qu'un Médiateur est saisi d'une demande de médiation, il organise les premiers entretiens individuels puis les réunions plénières.

Si la durée des médiations dépend du nombre de parties en cause, des enjeux et de la complexité des situations, la plupart des conflits se résolvent rapidement.

 

 

 

 

© DRLa maîtrise des coûts

La Médiation Professionnelle permet de résoudre le conflit au moment où il se présente, sur une durée maîtrisée, et non des mois, voire des années après. Elle évite, ainsi, l'accumulation des frais de justice et les manques à gagner par une solution bloquée.

Les Médiateurs Professionnels, membres de la CPMN, respectent trois fondamentaux de posture : l'indépendance, la neutralité, l'impartialité, ainsi qu'un principe du processus de médiation : la Confidentialité.

La médiation Professionnelle est « un huis clos ». Le médiateur s'engage et reçoit l'engagement des parties à ne pas divulguer à l'extérieur les propos tenus en médiation.

 

© DRUn accord qui a autorité sur la chose jugée

L'accord auquel sont arrivées les parties peut faire l'objet d'un protocole signé qui a valeur de transaction et à ce titre dispose d'une autorité semblable à celle d'un jugement.

 

 

 

 

 

 

Daniel LamiL'Expert :

Daniel Lami. Ingénieur de formation, il a fait sa carrière dans l'industrie touchant à l'univers jardin (Black & Decker, Leroy Somer, Exel GSA, Rousseau). Durant 15 ans directeur général de Exel GSA, il a été administrateur de Promojardin et fait aujourd'hui partie de la commission des Sages en tant que membre d'honneur. Titulaire du CAP'M (Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur), diplôme sanctionnant une formation homologuée par le C.N.B. (Conseil National des Barreaux), il est membre de la Chambre professionnelle de la Médiation et de la Négociation (CPMN). Il exerce dans le respect du Code d'éthique et de déontologie des médiateurs professionnels, intervenant principalement dans le milieu de l'entreprise et dans le monde médical. Président fondateur du club APM (Association pour le progrès du management) Lyon Beaujolais, il anima ce club de dirigeants.

Haut de page