Evénements

DERNIERS PRÉPARATIFS POUR EUREDEN

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le 24 juillet dernier, l'ADLC (Autorité de la Concurrence) a autorisé le rapprochement du groupe d'Aucy et de Triskalia, qui prendra la forme d'une union au 1er janvier 2020, avant une fusion au 1er janvier 2021. Cet accord est assorti d'engagements portant sur des zones géographiques précises en Bretagne. Ils concernent deux secteurs d'activité, la distribution verte et la collecte de céréales (nécessité de céder 6 magasins et 20 sites de collecte de céréales). La priorité actuelle du futur groupe est d'accompagner les salariés concernés par les reprises (trente collaborateurs) et de rechercher des acquéreurs assurant la bonne continuité de l'activité des sites.
Comme annoncé l'an dernier à la même époque, les deux groupes coopératifs réaffirment leur volonté de mettre en place une organisation multi-sites, avec des implantations réparties sur le territoire (Bretagne, France et International).
Une « Maison Commune » sera installée à Quimperlé (Finistère), à mi-chemin entre les sièges historiques des coopératives. Connectée, moderne et ouverte à tous (élus des coopératives, salariés, parties prenantes…), elle sera le lieu de pilotage du nouveau Groupe. Dans l'attente d'un bâtiment définitif, les premiers bureaux communs, conçus pour faciliter les rencontres, développer les méthodes de travail innovantes en favorisant la transversalité et le bien-être, sont actuellement en cours d'aménagement. Ils accueilleront les premiers collaborateurs début novembre.
Le dernier trimestre de l'année sera intense avec la participation à divers salons professionnels en France et à l'étranger pour présenter l'ambition du futur groupe. Par ailleurs, les agriculteurs coopérateurs seront conviés à des assemblées de sections qui désigneront leurs représentants délégués à l'Assemblée Générale Plénière du 13 décembre prochain. Cette dernière donnera le coup d'envoi pour la création d'Eureden à la date prévue. Rappelons que le projet Eureden concerne plus de 9 000 collaborateurs et plus de 20 000 agriculteurs coopérateurs. Le nouvel ensemble disposera de 63 sites industriels, 310 magasins et points de collecte (Magasin vert, Point vert, terranimo) et réalisera un chiffre d'affaires de 3,1 Md€.

Haut de page