Etudes et Chiffres

Les espaces verts rendent plus heureux

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

L'enquête Unep-Ipsos 2013 : « Jardins et espaces verts, l'exception culturelle française ? » et une récente étude britannique (Psychological Science, avril 2013 : « Would you be happier living in a greener urban area?

 

A fixed-effects analysis of panel data ») le prouvent : les espaces verts constituent une source majeure de bien-être !

Les conclusions de l'étude britannique menée par le psychosociologue Mathew White, corroborent les chiffres de l'enquête Unep-Ipsos qui révélait que huit Européens sur dix possédant déjà un jardin, privilégiaient également de vivre à proximité d'un espace vert.

 

Réalisée auprès de 10 000 personnes sur une durée de 20 ans, l'étude des chercheurs britanniques de l'université d'Exeter met en avant le bien-être indéniable procuré par les espaces verts sur leurs riverains. La proximité avec la verdure équivaudrait même à : « un tiers du bonheur apporté par un mariage ou un dixième du bonheur que procure une embauche ! »

 

Ces données confirment le besoin de vert exprimé par les Européens dans la récente enquête Unep-Ipsos qui montre que près de sept Européens sur dix choisissent leur lieu d'habitation en fonction de sa proximité avec un espace vert.

 

Notez que, Par ailleurs, il apparaît que le contact quotidien avec le végétal est important pour plus de huit Européennes et sept Européens sur dix.

 

À l'heure où l'apaisement des tensions, la santé publique et l'amélioration du cadre de vie des Français sont au cœur de l'actualité, ces données sont précieuses pour l'ensemble des acteurs qui créent les villes de demain.

 

Les chercheurs britanniques insistent d'ailleurs sur le fait que l'impact bénéfique des espaces verts peut s'avérer très important pour la collectivité sur le long terme.

 

www.entreprisesdupaysage.org

Haut de page