Flash Infos

80 % DES SABOTS DE VÉNUS SONT MENACÉS

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

En illustration : Cypripedium calceolus

Selon la dernière mise à jour (au 12 juin) de la Liste rouge des espèces menacées de l'UICN™, près de 80 % des orchidées de la sous-famille des Cypripedioideae des zones tempérées sont menacés d'extinction.La Liste rouge de l'UICN, qui fête son cinquantième anniversaire cette année, porte à 73 686 le nombre d'espèces évaluées (végétales et animales), dont 22 103 sont menacées d'extinction.

La disparition des Cypripedioideae des zones tempérées de l'hémisphère nord, que l'on désigne couramment sous le nom de « sabot-de-vénus », est en grande partie due à la destruction de leur habitat et à la cueillette excessive des espèces sauvages dans un but commercial, et ce, malgré le fait que le commerce international de toutes les espèces d'orchidées de cette sous-famille, soit réglementé.

Par exemple, Cypripedium lentiginosum, une espèce classée « en danger » ne compte plus que 100 spécimens dans le sud-est du Yunnan, en Chine, et dans la province de l'Ha Giang, au Vietnam. Une cueillette excessive et la déforestation ont conduit à son déclin. Également classé En danger, Cypripedium dickinsonianum se rencontre uniquement dans certaines populations isolées au Mexique, au Guatemala et au Honduras. Son habitat naturel, les forêts claires, est détruit pour les besoins de l'agriculture et à cela s'ajoute l'élagage des arbres qui change les conditions environnementales permettant aux orchidées et aux autres plantes des sous-bois de bien se développer.

En France, le sabot-de-vénus d'Europe (Cypripedium calceolus), seule espèce de Cypripedioideae représentée sur le continent, est considéré comme une espèce vulnérable. On le rencontre surtout dans les Alpes et le Jura.

www.uicn.org

Haut de page