Flash Infos

CONSEILS DE DÉCONFINEMENT POUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Avec cette période inédite de crise sanitaire et le début du déconfinement, la santé et le bien-être de nos chiens et chats font partie du quotidien. Vu l'importante présence des animaux de compagnie dans notre pays, beaucoup de Français se trouvent confrontés à cette problématique. En effet, la France compte aujourd'hui 14,2 millions de chats et 7,6 millions chiens (source enquête IFOP avril 2019 pour Royal Canin® sur 1 000 Français). La possession de chats est passée de 29,7 à 30,7 % des Français entre 2016 et 2018. La population de chiens reste stable.

 

Royal Canin propose quelques éclairages pour adopter les bons comportements et vivre au mieux la séparation après ces 8 semaines de présence constante. Il s'agit de faire accepter de nouveaux moments de solitude, sans oublier les retrouvailles avec l'extérieur et les moments de jeux. Voici quelques conseils pratiques à adopter et à diffuser pour s'assurer du bien-être de l'animal.

 

Réhabituer progressivement le chien à la solitude

La présence continue des maîtres a été une grande satisfaction pour les chiens. Il est donc important de recréer volontairement des absences pour que l'animal réapprenne à rester seul au domicile, sans être tenté d'aboyer en continu ou de dégrader le mobilier. Il est conseillé de s'absenter par période de plus en plus longue (15 min, 30 min, 1heure…) pour le réhabituer à la solitude.

Le panier et la couverture auxquels il est habitué doivent rester accessibles pour le rassurer. On peut lui consacrer une pièce dédiée s'il s'y sent bien. Prévoir, pour l'occuper des jouets (balles à mâcher, os à ronger), de l'eau fraîche toujours à disposition et un vêtement imprégné de l'odeur de son maître pour le rassurer. Les séparations se font simplement, sans cérémonial. Les départs et les retours doivent être considérés comme des événements naturels.

Les moments de sortie avec l'animal sont primordiaux pour qu'il fasse ses besoins. C'est aussi l'occasion pour lui de se dépenser, pour son bien-être physique et mental et de partager un moment de complicité.

Côté hygiène, les soigneurs Royal Canin recommandent de nettoyer soigneusement les pattes et les coussinets du chien pendant au moins 20 secondes. Utiliser uniquement de l'eau et du savon doux ou un shampoing spécialement formulé ; bien sécher avec une serviette propre. Ne pas utiliser d'autres nettoyants qui pourraient provoquer des lésions corporelles ou s'avérer toxiques si l'animal venait à se lécher.

Si malgré l'application de ces mesures, le chien ne supporte pas de rester seul, il peut souffrir d'un trouble appelé « anxiété de séparation ». Il faut alors consulter un vétérinaire qui, selon les cas, pourra prescrire un traitement médical ou le suivi par un spécialiste du comportement canin. L'apprentissage de la séparation et la gestion de la solitude sont semblables à l'éducation pratiquée avec le chiot lors de son arrivée dans le foyer : https://www.wikichien.fr/mon-chiot-et-moi/education-chiot/habituer-un-chiot-a-rester-seul/

 

Retrouver et respecter l'indépendance du chat

Si la période de confinement a généré des changements en termes de présence et d'occupation de l'espace par la famille, il est important pour le chat de pouvoir se réapproprier son environnement. Un chat a besoin d'espaces de vie distincts, aussi est-il conseillé de lui laisser une zone de repos où il pourra rester au calme, tout en ayant à sa disposition des croquettes et de l'eau fraîche. Les chats aiment être tranquilles pour manger et faire leurs besoins ; il est donc important de leur offrir une certaine « intimité » pour établir un bon équilibre au sein du foyer. https://www.wikichat.fr/tout-sur-mon-chat/au-quotidien/vivre-avec-mon-chat/espace-de-vie-du-chat/

 

Le chat doit également disposer d'espaces pour jouer, « chasser », affûter ses griffes et se percher, afin d'observer depuis un promontoire, ce qui est sans doute l'une de ses activités préférées. La création d'un parcours peut lui être proposée, en mettant à sa disposition un carton ou une boîte à chaussures où il aimera se cacher. On peut aussi prévoir des diffuseurs de phéromones pour l'apaiser en vue de ce nouveau changement de rythme. Divers jouets et un distributeur de croquettes l'inciteront à prendre un peu d'exercice et l'occuperont lorsqu'il sera seul. Au retour du maître, il est important de réserver des moments privilégiés avec l'animal : jouer, le brosser, le caresser, lire à ses côtés.

 

Et l'alimentation dans tout cela ?

99 % des vétérinaires déclarent qu'une alimentation adaptée contribue à prévenir les pathologies comme l'obésité ou les problèmes urinaires (Étude professionnelle Royal Canin® – Votre avis nous intéresse, Février 2017 - Base 1400 vétérinaires et assistantes vétérinaires). Il est important d'ajuster la ration quotidienne en fonction de l'activité de l'animal et de continuer à lui accorder du temps pour le faire jouer et bouger, afin de prévenir une éventuelle prise de poids.

Cette nouvelle période où l'animal va retrouver des moments de solitude peut être perturbante et pour l'aider à bien la vivre, il est conseillé de  ne pas changer son alimentation. En cas de doute, il peut être utile de prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour un contrôle de santé, un bilan de poids. Une bonne alimentation est synonyme d'une bonne santé. Plus d'informations sur l'alimentation du chien et du chat sur : wikichien.fr et wikichat.fr

Haut de page