Flash Infos

LA GRANDE OFFENSIVE DU MOUSTIQUE TIGRE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Dans un communiqué du 27 avril dernier, le ministère de la Santé alerte sur la mise sous surveillance en métropole, du 1er mai au 30 novembre, d'Aedes albopictus ou « moustique tigre », vecteur de maladies graves tels les chikungunya, dengue et zika. S'étant développé de manière significative et continue depuis 2004, il est désormais présent dans 42 départements, une aire de distribution qui a doublé ces deux dernières années.

Chacun, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples et peu contraignants, peut participer à la lutte contre la prolifération des moustiques tigre. Il s'agit notamment de supprimer toutes les eaux stagnantes (donc tous les récipients pouvant contenir de l'eau) autour de son domicile car elles permettent la reproduction du moustique. Il s'agit notamment de ne pas disposer de soucoupes sous les pots de fleurs ou les remplir de sable, de changer l'eau des vases plusieurs fois par semaine, de vérifier le bon écoulement des gouttières, de mettre à l'abri de la pluie tout objet pouvant se remplir d'eau, etc.

Toute personne qui pense avoir observé un moustique tigre dans sa commune en métropole est priée de le signaler sur le portail officiel www.signalement-moustique.fr

 

 

En illustration : Aedes albopictus. © James Gathany, CDC

Haut de page