Flash Infos

LA SCC PRIME UNE JEUNE ARTISTE D’EXCEPTION

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

S'il occupe une place de choix dans nos foyers (on compte plus de 7 millions d'individus en France), le chien est également omniprésent dans le monde des Arts ! Pour mettre à l'honneur le travail d'artistes, peintres ou sculpteurs, pour qui le chien est un sujet de prédilection et rappeler l'importance du chien dans le milieu artistique, la Société Centrale Canine a créé depuis 4 ans son « Prix des Beaux-Arts ».
Le Jury, réuni pendant le Salon Animal Art Paris, à l'Hippodrome d'Auteuil, a désigné le lauréat parmi les 50 artistes animaliers français et étrangers présents. Il s'agit du triptyque de chiens de chasse de Pauline Cocordano, un trio de chiens courants, entièrement dessiné au stylo à bille.
Le travail de cette talentueuse artiste autodidacte de 24 ans a fait l'unanimité auprès des membres du Jury, séduits par la maîtrise incroyable de sa technique au stylo à bille ainsi que par le réalisme et l'homogénéité de ses dessins. Cette technique procure un rendu inhabituel aux portraits, caractérisé par beaucoup de douceur, de rondeur et d'émotions. Le contraste, apporté par les multiples couches de stylo et le fond blanc du dessin, donne une saisissante impression de relief. Très attachée aux animaux, Pauline Cocordano aime traduire l'émotion que leur regard soulève en nous. Son but est de peindre l'animal de la façon la plus réaliste possible pour transmettre au public son expression, sa personnalité, son âme… Elle aime aussi travailler sur leur diversité : pelage, plumage, morphologie... grâce à plusieurs techniques : peinture à l'huile, aquarelle, sanguine, et plus particulièrement le stylo à bille. www.paulinecocordano.com
Le Jury du Prix des Beaux-Arts 2019 de la SCC était composé de spécialistes artistiques et cynophiles : Pr. Bernard Denis (professeur honoraire à l'École vétérinaire de Nantes), Dorothée Fabre (responsable de la médiathèque de la SCC), Michel Mottet (Président de la SCC), Marie-Christine Prestat (ancienne conservatrice-adjointe du Musée de la Chasse et de la Nature) et André Varlet (Directeur des Relations Institutionnelles de la SCC).
Le trio d'œuvres de Pauline Cocordano dont la SCC a fait l'acquisition à cette occasion sera exposé à la médiathèque de la Société Centrale Canine (Aubervilliers, 93). Ce lieu, unique en Europe et entièrement consacré au chien, a pour ambition de conserver la mémoire de la cynophilie française, grâce à un fonds patrimonial important et varié. Livres et revues y côtoient photographies, peintures, sculptures et toute autre œuvre représentative de la place du chien auprès de l'Homme.
Fondée en 1881, la Société Centrale Canine (SCC), est l'organisme reconnu par le ministère de l'Agriculture pour gérer le livre généalogique canin (LOF, Livre des Origines Français). Cette association loi 1901, reconnue d'utilité publique le 28 avril 1914, a pour objectif la promotion des races de chiens en France et de leurs divers rôles dans la société. Elle coordonne et fédère les différents Clubs de races et Sociétés Canines Régionales qui la composent.
La Société Centrale Canine est l'un des cinq membres fondateurs de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), en 1911. Cet organisme mondial réunit les sociétés canines de plus de 90 pays membres ou partenaires, et garantit la reconnaissance mutuelle des juges et pedigrees au sein de ces pays. La Fédération Cynologique Internationale reconnaît environ 343 races de chiens dans le monde.
www.centrale-canine.fr

Haut de page