Flash Infos

LE PREMIER PARC ANIMALIER LABELLISÉ REFUGE LPO

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Lundi 14 Octobre, plusieurs membres de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), dont son président Allain Bougrain-Dubourg, ont remis officiellement au Bioparc de Doué-la-Fontaine, la plaque symbolisant l'obtention du label « Refuge LPO ». Cette distinction récompense et valorise la gestion écologique du site, mise en œuvre depuis plus de 15 ans par Pierre et François Gay et leurs équipes, qui a favorisé le développement de la biodiversité locale et spontanée.
C'est une distinction inédite en France qui mérite d'être soulignée car pour la première fois, un parc animalier est labellisé Refuge LPO ce qui reconnaît aussi son action pour la nature de proximité.
La LPO Anjou et le Bioparc collaborent depuis de nombreuses années pour la préservation de la faune et de la flore sauvages au sein du parc. C'est par exemple la protection de la flore naturelle par la création de bandes herbeuses naturelles, fauche tardive, zones refuges pour les insectes. La création de points d'eau, l'information du public de la présence des espèces phares du site, la sensibilisation aux mœurs des chauves-souris et à la nécessité d'agir, en installant des gîtes à spécifiques chez soi.
Depuis plus de 15 ans, le Bioparc est engagé dans une démarche de préservation de son site en favorisant le développement de la biodiversité locale et spontanée, en n'utilisant pas de produits phytosanitaires, en maîtrisant ses consommations d'eau, d'énergie et ses rejets, en généralisant le tri sélectif sur l'ensemble du parc, et en sensibilisant les visiteurs aux enjeux environnementaux.
La faune et la flore présentes au Bioparc récompensent de nombreuses années de gestion écologique du site. Ces espèces locales, aujourd'hui menacées, trouvent refuge sur ce site préservé qui crée les conditions propices à leur installation.
C'est le cas pour 30 espèces d'oiseaux nicheurs dont 11 sont en déclin dans les Pays de la Loire. Une colonie de Corbeaux freux (environ 100 nids) ; une colonie de Choucas des tours ; une colonie d'Hirondelles de rivage (20 nids cette année) ; une belle population de Moineaux domestiques ; 244 espèces de plantes, dont 20 espèces patrimoniales des terrains calcaires, etc.
http://www.bioparc-zoo.fr/fr/

Haut de page