Flash Infos

LE VRAI ET LE FAUX SUR L’ALIMENTATION DU CHATON

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Pour accompagner les maîtres dans toutes les étapes de la vie de l'animal et prendre de bonnes habitudes, Royal Canin tente d'apporter un éclairage sur quelques idées reçues et délivre des conseils concernant la croissance, l'alimentation spécifique et la santé du chaton dans le but de bien l'accueillir et l'aider à bien grandir. Dans une enquête réalisée en mai dernier par le groupe, près d'un quart des Français se disaient prêts à adopter un nouveau compagnon d'ici à 3 ans et peut-être même à Noël. 95 % se déclaraient sensibles à la notion de bien-être animal et pour 75% d'entre eux, l'alimentation est le premier critère pour y contribuer.

 

Après le sevrage, donner du lait de vache est-il bon pour le chaton

NON ! Si l'alimentation proposée au chaton comporte des produits de haute qualité, équilibrés en protéines, glucides, lipides, vitamines et minéraux, il est inutile de lui ajouter quoi que ce soit, et surtout pas de lait. Le lait de vache n'est pas du tout adapté à l'alimentation du chaton. Il est très riche en lactose et peut provoquer des troubles digestifs de type diarrhées.

 

Après un repas, peut-on donner au chaton nos restes à table ?

NON ! Même si l'on est tenté de « gâter » son animal avec des« extras », il faut garder à l'esprit qu'un chat (un chien également) n'est pas adapté nutritionnellement à la nourriture humaine. Une alimentation inadaptée peut engendrer des problèmes de surpoids et impacter la santé et la mobilité de l'animal de manière importante. À titre d'exemple, pour un  chat : 30 g de jambon équivalent à 12 croissants pour un  humain et 2 cuillères à café de yaourt correspondent à 2 croissants !

 

Le chaton doit-il manger 2 fois par jour ?

NON ! On l'ignore souvent, mais contrairement au chien qui se nourrit en 2 ou 3 repas quotidiens, le chat est un grignoteur qui a besoin de petites prises et peut prendre jusqu'à 16 petits repas en 24 heures. Chaton, il apprend progressivement à réguler son appétit pour bien grandir. S'il est important de lui laisser un accès libre à la gamelle, il est essentiel de respecter sa ration journalière, afin que l'apport nutritionnel quotidien dont il a besoin soit bien assuré.

 

Peut-on donner la même nourriture à un chaton et à un chat adulte ?

NON ! Les besoins énergétiques d'un chaton sont nettement supérieurs à ceux d'un chat adulte (à poids équivalent) et le système digestif du jeune n'est pas encore prêt à digérer de grandes quantités de nourriture. Les chatons ont donc besoin d'un aliment concentré en énergie. Ils n'acquièrent que progressivement la capacité à digérer l'amidon des céréales. Un aliment « croissance » doit donc contenir une quantité limitée d'amidon, et ce dernier doit être très bien cuit, lors de la fabrication de la croquette, pour être digéré facilement.

 

Quel est le budget alimentation à prévoir pour un chat ?

Le premier poste de dépenses pour un chat est l'alimentation (devant les soins santé). Les propriétaires de chats dépensent en moyenne 25 € par mois pour leur compagnon.

PLus d'informations sur l'alimentation du chat et du chaton sur https://www.wikichat.fr/

Haut de page