Flash Infos

SOS NOURRISSAGE POUR LES OISEAUX

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

L'épisode de gel et de neige qui a soudainement plongé la France dans l'hiver a rendu difficile voire impossible, l‘accès à la nourriture pour les oiseaux, surtout dans les espaces urbanisés. La LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) rappelle quelques gestes simples pour leur venir en aide.

Le nourrissage ne doit être pratiqué qu'entre mi-novembre et fin mars, seulement durant les périodes de froid prolongé. Il est déconseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été car beaucoup adoptent alors un régime alimentaire insectivore très favorable au jardin. Par ailleurs, nourrir les oiseaux en permanence peut créer une relation de dépendance, notamment chez les jeunes nés dans l'année qui doivent d'abord apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

La LPO conseille de placer les mangeoires et les abreuvoirs dans plusieurs endroits au centre du jardin et si possible de modèles différents (à poser, à suspendre, sur pieds avec plateau ou distributeur). Choisissez des endroits dégagés, éloignés des murs, des buissons et des branches latérales des arbres, afin d'éviter l'accès aux prédateurs. Le nourrissage des oiseaux en hiver engendre des rassemblements parfois conséquents. Afin d'éviter la propagation de maladies, il faut nettoyer régulièrement les équipements.

Il faut privilégier les graisses d'origine végétale, si possible à base d'huile de colza et limiter les graisses animales (lard, suif, saindoux). Éviter le pain. Ne jamais donner de lait aux oiseaux car ils ne le digèrent pas, ce qui provoque des troubles digestifs parfois mortels. Seuls les dérivés laitiers cuits, tels que le fromage, peuvent être donnés, mais en très petite quantité. Les mélanges de graines très bon marché composés de pois, de lentilles et de riz doivent aussi être évités ainsi que les biscuits pour animaux domestiques.

Pour la LPO, le mélange optimal de graines (non grillées, non salées) est composé d'un mélange à parts égales de tournesol noir (si possible non striées), de cacahuètes et de maïs concassé.  Les boules de graisse végétale mélangée avec des graines, des fruits rouges ou des insectes sont très valables. Conviennent également : amandes, noix, noisettes et maïs concassé, petites graines de millet ou d'avoine ; fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin sec).

www.lpo.fr

Haut de page