Flash Infos

SOS OISEAUX EN HIVER !

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le gel et la neige qui sont des conditions courantes en hiver, menacent de nombreux animaux. Le froid limite ou gène l‘accès aux ressources pour les oiseaux sédentaires (merles, perdrix, rouge-gorge) qui s'épuisent rapidement, limitent leurs déplacements et deviennent plus vulnérables. La LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) préconise de limiter les nourrissages aux périodes de froid prolongé, de la mi-novembre à fin mars. Il est déconseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été car beaucoup deviennent insectivores à cette saison et cela peut, pour des jeunes qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes, créer une relation de dépendance.

La LPO conseille de placer les équipements pour les oiseaux au centre du jardin, dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d'éviter l'accès aux prédateurs. Placer les mangeoires de manière à ce qu'elles soient visibles depuis une fenêtre permet de les observer à loisir.

Le nourrissage des oiseaux en hiver engendre des rassemblements d'oiseaux, parfois conséquents. Afin d'éviter la propagation de maladies, il est conseillé de disperser les mangeoires et les abreuvoirs et de les nettoyer régulièrement. L'installation d'équipements différents (à poser, à suspendre, sur pieds avec système de plateau, distributeur, etc.), est souhaitable.

Les mélanges de graines bas de gamme composés de pois, de lentilles et de riz doivent être évités ;  la meilleure recette est constituée d'1/3 de graines de tournesol noires (très nutritives car riches en huile, protéines et minéraux), 1/3 de cacahuètes (non grillées, non salées) et 1/3 de grains de maïs concassés (nature). Il est aussi possible de donner de la graisse végétale pure ou mélangée avec des graines, fruits rouges, insectes. Les flocons d'avoine (protéines et graisses), les graines de chanvre, de sésame (huile), de millet (amidon, minéraux et vitamines) sont également valables.

Ne pas oublier d'offrir aux oiseaux de l'eau dans une coupelle et de la changer tous les matins par temps de gel. Le point d'eau ne doit pas  être trop profond et sans alcool, huile ou antigel. Sans eau, les oiseaux voient se réduire leurs capacités de vol et les qualités isolantes de leurs plumes.

Il est recommandé de ne pas donner de biscottes, de pain sec, de noix de coco desséchée, de riz cru et des restes de pâtisseries qui peuvent gonfler dans l'estomac, provoquer des troubles digestifs, voire générer la mort de l'oiseau. Ne jamais donner aux oiseaux de lait, de larves de mouches, de graines de lin ou de ricin qui sont toxiques. Lorsque les beaux jours reviennent, il est recommandé de diminuer les quantités avant de stopper tout nourrissage.

https://www.lpo.fr

Haut de page