Flash Infos

Au jardin et dans les espaces verts, on jardine plus vert !

Les jardiniers sont ils de plus en plus responsables ? C'est une tendance que semble confirmer l'offre et la demande pour un jardinage plus vert à travers les chiffres de la profession dévoilés aujourd'hui par l'UPJ (Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics).
Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Les jardiniers sont ils de plus en plus responsables ? C'est une tendance que semble confirmer l'offre et la demande pour un jardinage plus vert à travers les chiffres de la profession dévoilés aujourd'hui par l'UPJ (Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics).

 

C'est aussi le constat suite au lancement du Pacte pour le Jardin dans la cité en mars dernier qui a recueilli le soutien de l'actuel président et de 30 candidats aux législatives.

 

Les jardiniers à la recherche de « Produits Naturels » environ 250 attestations délivrées (contre 188 en juin 2011) pour la marque « Produit Naturel ».


Le succès de la marque « Produit Naturel » est le reflet d'une demande des consommateurs. Si elle ne concerne à l'heure actuelle que les matières fertilisantes, les amendements organiques et supports de culture (les produits sont certifiés 100% naturels, par un organisme tiers), cette tendance au « naturel » se confirme également au niveau des produits de protection comme en témoigne l'élargissement de l'offre faite par les fabricants. Ces derniers jouent la complémentarité entre des produits d'origine naturelle et des produits de synthèse.
Un secteur en évolution grâce au jardin.

 

L'année 2012, en raison des conditions climatiques, a vu une progression du secteur de 5%
(ensemble des catégories du jardin d'amateur). En revanche, pour le secteur professionnel, la
diminution des produits phytosanitaires semble se ralentir après 3 ans de forte baisse (-0,2%).
Phytosanitaires en espaces verts : stagnation du marché.

 

Ce constat peut trouver ses causes dans la diminution des subventions allouées à l'entretien des
espaces verts et des espaces publics, et probablement aux exigences sociales qui souhaitent une
diminution de l'utilisation des produits chimiques (plan Ecophyto 2018).

Haut de page