Flash Infos

© www.map-photos.com/N. & P. Mioulane

FAIRE LES BONS CHOIX

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Bien choisir les contenants

 

© www.map-photos.com/Pots, bacs, jardinières, vases, coupes, etc. se déclinent dans des formes, des finitions et des matériaux très variés. Les modèles en résine (plastique) offrent l'avantage de la légèreté, de la facilité d'entretien et de la neutralité du matériau.

Préférez-les si vous devez souvent déplacer des plantes de grande taille.

La poterie est appréciée pour l'authenticité de son matériau, la finesse de sa patine, son élégance et sa stabilité. La porosité de la terre cuite est aussi un point fort, mais il faut la nettoyer à l'eau de Javel avant toute réutilisation, afin d'éliminer d'éventuels germes pathogènes.

Utilisez des contenants volumineux pour réduire la fréquence des arrosages.

20 cm de profondeur utile au moins pour réussir des fleurs ou des plantes aromatiques.

Comptez 30 cm pour un arbuste de moins de 1 m de haut et 40 cm pour un rosier.

 

 

 

 

L'eau, la terre, la vie

 
© www.map-photos.com/Un bon terreau doit à la fois être souple, aéré, fertile et bien retenir l'humidité. Pour conjuguer toutes ces qualités, il doit être composé d'au moins trois matières premières. Vérifiez-le sur la composition qui figure obligatoirement au dos des sacs.

En raison du faible volume de terre contenu dans les pots et même les bacs, les éléments minéraux qui assurent la nutrition des plantes, sont épuisés entre cinq et huit semaines après la plantation.

Le développement optimum des plantes nécessite un apport d'engrais régulier.

Utilisez des produits en granulés à action lente, qui libèrent leurs éléments fertilisants au fur et à mesure des arrosages ou un engrais liquide.

Dans ce cas, la technique la plus efficace et   sans risque de surdosage, consiste à diluer le contenu d'un bouchon d'engrais dans un arrosoir de 6 à 8 l et d'arroser régulièrement les plantes avec cette solution peu concentrée.

 

 

 

Haut de page