Flash Infos

Méthodes alternatives à adopter

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

© www.map-photos.com/GWI– Planter des arbustes à baies et des fleurs à graines comestibles pour favoriser la présence des oiseaux omnivores.

– Semer ou planter des espèces mellifères pour accroître le nombre de pollinisateurs.

– Favoriser la présence d'organismes utiles avec des plantes et une disposition adaptée.

– Pratiquer la rotation des cultures au potager.

– Associer des fleurs et des légumes qui s'autoprotègent (compagnonnage)

– Combiner des méthodes de lutte variées pour obtenir une meilleure efficacité.

– Sédentariser les « auxiliaires clandestins » : hérisson, grenouille, crapaud, triton, coccinelle, syrphe, etc., par des abris, la présence de zones réservées et la mise en place d'abris attractifs.

– Bien nettoyer et assainir le jardin pour éliminer les zones propices au développement des ravageurs et des maladies.

– Privilégier la biodiversité en multipliant le nombre d'espèces végétales.

– Prévoir un plan d'eau qui attire favorablement de nombreux auxiliaires.

Haut de page