Flash Infos

LE E-COMMERCE SE MAINTIENT DÉBUT 2019

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) qui fédère aujourd'hui 600 entreprises et 800 sites internet, le commerce sur internet a affiché une croissance de + 11,9 % au cours du premier trimestre 2019, par rapport à la même période de 2018. Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement. 24,9 milliards d'euros ont ainsi été dépensés sur internet sur les trois premiers mois de l'année
La progression est due à l'augmentation du nombre d'e-acheteurs, à la fréquence d'achat en ligne et à la diversification de l'offre. Les Français ont réalisé 407 millions de transactions sur les sites e-commerce au cours du 1er trimestre 2019, soit une augmentation de 19 % sur un an. L'accroissement du nombre d'achats en ligne est plus important cette année qu'au début 2018 qui affichait déjà +17,7%.
Le nombre de transactions a été multiplié par cinq par rapport au 1er trimestre 2010. Aujourd'hui, 50 ventes en ligne sont réalisées en moyenne chaque seconde !
Le nombre d'e-acheteurs a progressé de 4% en un an, ce qui représente 1 358 000 cyberacheteurs supplémentaires (source Médiamétrie) et le nombre moyen d'achat par acheteur continue à progresser pour atteindre 12,7 achats sur le 1er trimestre, contre 10,7 achats sur les trois premiers mois de 2018. Ces progressions compensent la baisse du montant du panier moyen qui tombe à 61 € (-6%).
Le marché enregistre pour le début de l'année une forte hausse du nombre de sites marchands actifs : + 15,6 % sur un an et + 9 % par rapport au quatrième trimestre 2018. Le chiffre d'affaires des sites leaders a progressé de 6,5 % sur un an
La croissance des ventes de produits grand public du panel iCE 100 atteint +6,5 %, soit un niveau de croissance supérieur au T1 2018, dans un contexte d'amélioration de la consommation des ménages (+ 0,5 % au T1 2019 après -1,4 % en 2018, source Banque de France). Les ventes B to B poursuivent un rythme de progression rapide sur le premier trimestre 2019 : +13,9%.
L'Indice commerce électronique (iCE 100) est le chiffre d'affaires réalisé en direct par les entreprises du Panel iCE 100 (100 sites de produits grand public, 15 sites de e-tourisme et 20 sites de ventes aux professionnels sur l'internet fixe et mobile. Les sites qui éditent une market place ne comptent pas le volume d'affaires réalisé sur market place, ni les commissions générées. Uniquement les commandes livrées en France. Tous les lieux de livraison sont retenus (y compris retraits en magasin). Il s'agit du chiffre d'affaires commandé (on considère la date de prise de commande et pas la date de livraison). Annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, TTC pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

La vitalité des ventes en ligne se conjugue avec l'accroissement des ventes sur les places de marché qui poursuivent un rythme de croissance rapide (équivalent à celui des 12 derniers mois). Les places de marché contribuent à hauteur de 32 % du total des ventes des sites de l'iPM (+3 points sur un an). C'est deux fois plus qu'il y a 5 ans.
Les ventes sur smartphones et tablettes continuent à tirer la croissance : + 22 % sur le 1er trimestre 2019 (+ 21 % sur les 12 derniers mois). Le canal mobile représente plus de 35 % du chiffre d'affaires des sites de l'Indice place de marché (iPM), les sites qui éditent une market place déclarant les ventes réalisées sur la market place par les vendeurs utilisateurs. Ce secteur progresse de 4 points sur un an. À ce rythme, les commandes sur mobiles pourraient dépasser les achats sur ordinateur dès 2021 pour l'iCM. L'Indice commerce mobile (iCM) est le chiffre d'affaires réalisé en direct par l'entreprise sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d'applications).
www.fevad.com

Haut de page