Flash Infos

42 % DES FRANÇAIS AIMENT LE JARDINAGE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©www.map-photos.com – Pasmiou

Le site : monEchelle.fr (place de marché française spécialisée dans le bricolage et le jardinage) vient d'analyser les pratiques d'achat au cours de l'année 2014 de plus de 36 000 internautes répartis sur toute la France, l'étude portant sur plus de 100 000 références produits de bricolage et de jardinage. La représentativité de l'échantillon a été assurée par quotas (paniers moyens, localisation, nombre de produits) et proportionnellement aux densités de population. Les résultats mettent en relief une grande disparité géographique. Parmi les plus significatifs : les Franciliens s'avèrent 14 fois plus bricoleurs que les Limousins.

 

 

Les régions les plus bricoleuses :

 

Île-de-France 14 %

Rhône-Alpes : 13 %

Provence-Alpes-Côte d'Azur : 11 %

Aquitaine : 7 %

Midi-Pyrénées : 6 %

Centre et Languedoc-Roussillon : 5 %

Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire : 4 %

Poitou-Charentes, Picardie, Bourgogne, Auvergne, Lorraine, Haute-Normandie : 3 %

Franche-Comté, Champagne-Ardenne, Corse, Basse-Normandie, Alsace : 2 %

Limousin : 1 %

 

Autre fait marquant, les régions les plus bricoleuses ne sont pas celles qui dépensent le plus. Ainsi, le panier moyen mensuel le plus important est attribué à la Franche-Comté avec 172. Notez que les dépenses de bricolage/jardinage ont progressé de plus de 8,4 % entre 2005 et 2013.

 

Top 10 du panier moyen mensuel

Franche-Comté : 172 € ; Auvergne : 170 €, Midi-Pyrénées : 163 € ; Lorraine : 162 € ; Poitou-Charentes : 160 € ; Languedoc-Roussillon : 159 € ; Aquitaine : 155 € ; Pays de la Loire : 154 € ; Île-de-France : 153 €.

 

Les thématiques préférées des Français

Sans équivoque, tout ce qui concerne le jardin passionne véritablement les Français, avec un score de 42 %. En deuxième position vient l'outillage (22 %), suivi de l'univers plomberie, sanitaire et chauffage (16 %).

Pour Christian Raisson et Philippe de Chanville, cofondateurs de monEchelle.fr : « La vente sur Internet de produits de bricolage et de jardinage est à présent un canal de vente conséquent, avec 4 % de parts de marché. Les nouveaux usages montrent que cette part va encore augmenter, jusqu'à atteindre les taux classiques du e-commerce, soit autour des 20 % ».

 

En illustration : le jardin reste l'une des activités préférées des Français.

Haut de page