Flash Infos

BONNES PERSPECTIVES 2018 POUR LA CONSOMMATION EN LIGNE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le 6 février dernier, la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), a publié son baromètre de mesure des intentions d'achats sur le web qu'elle réalise depuis 2013 avec l'agence CSA. L'enquête a été réalisée en ligne entre le 26 décembre et le  2 janvier dernier,  auprès d'un échantillon représentatif de 1 002 e-acheteurs français de 18-74 ans (toute personne ayant au moins déjà réalisé un achat sur Internet), constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région, fréquence d'achat en ligne). Les résultats sont redressés afin d'être représentatifs du profil des e-acheteurs français.

 

En 2017, les achats sur internet ont été portés par une réelle montée en puissance de la fréquence d'achat : 65 % des e-acheteurs ont réalisé des achats au moins une fois par mois (+ 7 pts et + 34 pts par rapport à 2013). Cette tendance est encore plus prononcée parmi les 25-34 ans (74 %), les CSP+ (74 %), les Parisiens/Franciliens (68 %).

 

Les achats de fin d'année 2017 ont constitué, comme en 2016, un temps fort pour les achats sur Internet : les cadeaux de fin d'année atteignant leur plus haut niveau depuis la création du baromètre, à 75 % (+ 2 pts).

 

Ces résultats positifs devraient se confirmer en 2018. Ainsi, les trois-quarts des e-acheteurs (76 %, + 2 pts) envisagent de dépenser autant qu'en 2017, mais ils sont 18 % (-1 pt) à prévoir d'acheter plus en 2018 (dont 28 % des 18-24 ans). En revanche, seuls 6 % (-1 pt) pensent réduire leur web consommation.

 

Produit phare des achats en ligne, l'habillement demeure le principal poste de dépenses envisagé en 2018 (60 %, +3 pts), suivi par les produits culturels (52 %, + 4 pts), et le voyage/tourisme (47 %, + 11 pts) mais dont la progression est spectaculaire.

 

Parmi les nouveaux produits/services dont l'achat est envisagé en 2018, les bons d'achat à valoir en magasin ou en ligne tiennent toujours le haut du pavé, mais fléchissent (28 %, -2 pts). Ils sont talonnés par les services de transport urbain individuel en nette hausse 21 % (+ 5 pts). Les abonnements payants de musique en ligne (14 %, + 4 pts) et de films en ligne (12 %, + 3 pts) progressent également de manière significative.

 

59 % des e-acheteurs interrogés ont commandé, en 2017, des produits sur des sites situés à l'étranger. 44 % se trouvent dans l'Union Européenne. Les achats online hors UE, ont lieu à 75 % sur des sites chinois. La mode (44 % des achats) et les produits électroménagers (34 %) se prêtent le mieux aux achats online à l'étranger, même si les perspectives pour l'année 2018 sont moins importantes (respectivement 38 % et 29 %).

 

En 2018, la tendance devrait s'inscrire dans une évolution similaire à celle de l'an dernier. Porté par l'augmentation du nombre de cyberacheteurs, de la fréquence d'achat et du développement de l'offre, l'e-commerce devrait poursuivre sa croissance dans les prochains mois et dépasser les 90 Md€ cette année. À ce rythme, la barre des 100 milliards devrait être franchie fin 2019.

www.fevad.com

Haut de page