Flash Infos

COMPORTEMENTS D’ACHATS SUR INTERNET EN 2019

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Dans le cadre du Baromètre Fevad/CSA, une enquête a été réalisée en ligne du 26 au 31 décembre 2018 auprès d'un échantillon représentatif de 1 010 e-acheteurs français de 18-74 ans (c'est-à-dire toute personne ayant au moins déjà réalisé un achat sur Internet) constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région, fréquence d'achat en ligne). Les résultats ont été redressés afin d'être représentatifs du profil des e-acheteurs français.

L'enquête montre que la phase de croissance du m-commerce déjà observée lors de la précédente édition, perdure : 39 % des e-acheteurs passent leurs commandes depuis leur smartphone, soit une progression de 7 points au cours de l'année 2018 et de 15 points depuis début 2017. La progression est encore plus forte chez les jeunes : 56 % des moins de 35 ans achetant online depuis leur smartphone

Le smartphone permet l'émergence d'usages qui facilitent l'achat que ce soit en magasin physique ou online, à savoir : la possibilité de faire des recherches avant un achat (56 %), de suivre ses achats sur Internet (56 %), de rechercher et de localiser des magasins (52 %) sont des fonctions nouvelles qui sont utilisées par plus de la moitié des e-acheteurs équipés de smartphones.

Tout ceci entraîne de nouveaux défis quant à la sécurité des données de paiements et plus largement des données personnelles des e-acheteurs. Les principales attentes en matière de services et d'engagement des sites de e-commerce concernent la sécurité des transactions (57 %) et celle des données personnelles (47 %).

Parmi les méthodes de sécurisation des paiements, l'empreinte digitale arrive largement en tête des moyens d'authentification préférés (69 %). La reconnaissance de l'iris (27 %), vocale (16 %) ou faciale (15 %) semblent moins convaincre les répondants.

De nouveaux modes de consommation émergent chez les e-acheteurs qui prônent la maîtrise de leur propre consommation. Par ailleurs, les considérations environnementales, éthiques ou sociales prennent de plus en plus d'ampleur. Une majorité (54 %) a déjà modifié ses habitudes de consommation par souci de respect de l'environnement. Une proportion similaire (52 %) a volontairement acheté des produits « made in France » au cours de l'année 2018, 31 % des produits issus de la production locale et 27 % des produits écologiques ou éco-responsables.

Côté livraison, les offres express et illimitée séduisent de plus en plus d'e-acheteurs (36 % d'abonnés, soit + 2 %) et les deux modes privilégiés restent la livraison à domicile (86 %) et en point relais (83 %). Les options plus innovantes comme la possibilité de retourner les produits directement dans sa boîte aux lettres (13 %), de se faire livrer chez un voisin (10 %) ou de retourner des produits à partir du domicile sur rendez-vous (7 %) sont encore peu connues et peu utilisées par les e-acheteurs. La gratuité de la livraison est un critère important pour la quasi-totalité des e-acheteurs.

Pour en savoir plus : www.fevad.com

Haut de page