Flash Infos

ÉTUDE DE NOTORIÉTÉ DES ENSEIGNES BRICOLAGE ET JARDIN

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Emakina Group, agence de communication européenne, experte de la transformation digitale, a réalisé une analyse de 15 enseignes de commerce de bricolage et de jardinage, évaluées par 2 531 français. Cette étude est basée sur le « Brand Experience Score », un indice composite de l'expérience projetée (le discours), vécue (la réalité) et partagée (la réputation) dont la réalisation a nécessité près de deux années de recherche et développement.

Il offre la possibilité aux marques d'être mieux à même de piloter et maîtriser leurs actions de communication et marketing face à l'exigence des clients dans un marché bousculé par la crise, par les habitudes de consommation en perpétuelles évolutions, et surtout faire face à l'émergence de nouveaux entrants.

Le baromètre dévoilé le 3 décembre dernier fait de Lapeyre le vainqueur du palmarès. Il devance Point P et Leroy Merlin, troisième marque sur le podium.

La grande surprise de l'étude est le manque de performance des outils digitaux mis en place par les marques du secteur. Parmi tous les points d'expériences évalués par les 2 531 répondants, l'importance des outils digitaux est marginale. Parmi les 10 premiers critères jugés les plus « utiles » dans leur propension à informer, séduire et inciter à l'achat, le site internet et de e-commerce est le seul point d'expérience digitale (en neuvième position). Tous les autres arrivent en fin de classement, délaissés par les clients comme c'est le cas pour l'application mobile (29e), les réseaux sociaux (28e), les emails et newsletters (26e). Cela prouve que les marques du secteur n'ont pas encore réussi à transformer totalement l'expérience de marque avec ces outils. Le constat est d'autant plus regrettable que le besoin d'accompagnement s'avère crucial sur les marchés bricolage et jardin.

Selon Manuel Diaz, président d'Emakina : « Notre étude démontre que ce secteur risque de connaître des bouleversements majeurs et présente toutes les caractéristiques d'un secteur ''ubérisable''. Tout indique qu'un nouvel entrant, mieux à même de révolutionner l'expérience, notamment à travers des outils digitaux adaptés aux attentes des clients, pourrait rebattre les cartes de ce secteur. »

www.BrandExperiencePlatform.fr.

 

Pour voir un extrait détaillé de l'étude, cliquez ici :

Haut de page