Flash Infos

LA TOUSSAINT BIEN FLEURIE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Avec 161,7 M€ dépensés en 2017, la Toussaint est le quatrième jour le plus important pour le marché des fleurs et des plantes, après la Fête des mères, la Saint-Valentin et la Fête des grands-mères. Selon le panel Kantar TNS pour Val'hor, après plusieurs années de ralentissement, la tendance est à la hausse. En 2017 les foyers français sont revenus vers  l'achat de fleurs et plantes pour célébrer leurs morts : 22 % (6,2 millions de foyers) contre 19 % en 2016, soit près d'1 million de foyers en plus.

Avec 74 % des achats, le chrysanthème reste la fleur la plus prisée. Toutefois, le cyclamen (9 %) et, de plus en plus la bruyère (7 %), ont la faveur des Français pour fleurir les tombes de leurs proches, en raison de prix plus accessibles.

La société Interflora a remarqué une montée grandissante ces dernières années, de la demande de fleurs adaptées à l'incinération. Elle s'explique par une croissance significative des crémations en France (36 % des décès en 2017), chiffre qui, selon l'Association française d'information funéraire, devrait atteindre les 50 % d'ici 2030.

Côté commerce, 24 % des achats de la Toussaint sont effectués en grande distribution, 20 % chez le fleuriste, 20 % directement chez le producteur, 16 % en jardinerie, 8 % en Lisa, 5 % sur les marchés, 3 % en GSB.

 

https://www.valhor.fr/fileadmin/A-Valhor/Valhor_Images/Image_Fiche_Toussaint_Kantar_Bilan2017.png

Haut de page