Flash Infos

L’ACTIVITÉ DU PAYSAGE EN TROMPE-L’OEIL

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©Photo : www.map-hotos.com - Nathalie Pasquel

Le 18 septembre dernier, Catherine Muller, Présidente de l'Unep - les entreprises du paysage, a présenté les chiffres du secteur pour le 1er semestre 2014. Les résultats (+ 4,5 % au 1er trimestre et + 4 % au 2e) sont encourageants, tant sur la création que sur l'entretien des jardins et des espaces verts. Ils s'expliquent par la conjoncture favorable du tout début d'année : météo clémente et ensoleillée, chantiers publics qui ont dû être finalisés avant l'échéance électorale de mars dernier.

Les progressions enregistrées concernent à la fois l'entretien (+ 4,5 % au 1er trimestre) et la création (+ 5 % sur le 1er trimestre). Cette hausse de l'activité apparente doit pourtant être comparée avec les résultats négatifs de la période comparable en 2013 (-3,5 % au 1er trimestre et aucune croissance au second). En termes de chiffre d'affaires, le gain est donc faible pour les entreprises du paysage.

Par ailleurs, plusieurs signes inquiètent les entrepreneurs du paysage : la dégradation du nombre de construction de logements neufs, la baisse du pouvoir d'achat des ménages, la hausse de la TVA, le projet de réforme territoriale, etc. Il faut signaler à ce propos que la hausse de la TVA en date du 1er juillet 2013 a engendré, au cours du premier semestre 2014, la perte d'un tiers de la clientèle pour les entreprises qui réalisent des petits travaux de jardinage en service à la personne.

Notez toutefois que les résultats du baromètre de l'Unep confirment l'importance des jardins pour les Français. En effet, le marché des particuliers enregistre les meilleurs résultats parmi les différentes clientèles avec + 5,5 % au 1er trimestre 2014 et + 5 % au second. Autre indicateur révélateur du dynamisme de ce marché : le nombre de devis acceptés (en moyenne 31 par entreprise) a atteint son plus haut niveau depuis début 2013. Toutefois, cette tendance reste à nuancer, puisque le taux de transformation des devis établis régresse par rapport à la fin 2013. Plus de détails sur :

www.entreprisesdupaysage.org

Haut de page