Flash Infos

LE JARDIN, NOUVEAU LIEU DE VIE DES FRANÇAIS

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Dans son étude « Jardins & Terrasses » réalisée fin 2019 (5 000 accédants à un jardin, une terrasse ou un balcon, issus d'un échantillon total de 6 200 individus représentatif de l'ensemble des Français), Kantar, société spécialisée dans les panels consommateurs, s'est intéressé au rapport que les Français entretiennent avec leur jardin et le jardinage au sens large. Voici quelques extraits, la totalité des résultats de l'étude étant proposée en en souscription.

 

Critère important que le choix d'une maison pour près de quatre Français sur cinq, le jardin n'est plus uniquement réservé à la pratique du jardinage. Il s'apprécie comme une nouvelle « pièce de vie ». 88 % des Français ont accès à un espace extérieur (jardin, terrasse ou balcon) ; pour six Français sur dix, il s'agit d'un jardin.

45 % des accédants résident dans les grandes agglomérations ou en région parisienne. Si pour la très grande majorité des Français l'espace extérieur est un lieu privatif, on recense néanmoins 3 % d'accédants à un jardin partagé. 2 % interviennent sur la propriété d'autres personnes (voisin, famille) et 1  % sont des jardiniers communautaires. Ces deux dernières catégories sont très urbaines et expriment une envie appuyée de garder contact avec la nature. Mais leur usage de l'espace extérieur est différent, les jardiniers communautaires privilégiant le potager et se montrant très concernés par les problématiques environnementales.

 

L'espace extérieur comme nouveau lieu de vie

Jardin, terrasse ou balcon est un lieu très investi, puisque 76 % des Français y ayant accès affirment le considérer comme un véritable lieu de vie. Ceux qui disposent d'un jardin sont même 81 % à le penser. 80 % affirment que jardiner est une activité agréable et délassante.

 

Le constat précédent est confirmé par le temps que ces Français consacrent à l'entretien de leur jardin ou de leur terrasse : en moyenne plus de 6 h par semaine au printemps, voire 10 h et plus par semaine en été pour les plus assidus, qui représentent près de 20 % des jardiniers. Preuve de cet engouement, un Français sur cinq visite une ou plusieurs fois par an un salon ou un événement dédié à l'aménagement des espaces extérieurs.

 

Dites-moi comment est votre jardin, je vous dirai quel jardinier vous êtes.

Au travers de son étude, Kantar a pu identifier six groupes de jardiniers en fonction du rapport que ces Français entretiennent avec leur espace extérieur.

 

Le profil le plus répandu est le Fonctionnel (23 %). Il attribue prioritairement une fonction utilitaire à son jardin. Il cultive des fruits et des légumes, accordant beaucoup d'importance à son potager.

Le Passionné (19 %) entretient un rapport très étroit avec le végétal. Il s'occupe de son jardin ou de l'espace extérieur tout en préservant son coté sauvage. Il est très impliqué dans les pratiques collaboratives, notamment l'échange ou le don de plants ou graines.

L'Architecte du Jardin (17 %) compose ses espaces extérieurs, les organise de façon réfléchie, quitte à faire appel à un professionnel pour leur aménagement.

Le Perfectionniste (16 %) recherche l'absolu tant dans l'organisation que dans l'aménagement des espaces et dans l'entretien des végétaux. Ce profil le conduit à échanger avec les autres jardiniers et à beaucoup se documenter.

L'Épicurien (13 %) considère que le jardin est un lieu où passer du bon temps et où règne la convivialité.

Le Minimaliste (13 %) apprécie d'avoir un jardin, sans pour autant être très impliqué dans son entretien. L'espace est constitué essentiellement de gazon et de surface dure pour un entretien minimum.

Pour Béatrice Guilbert, Directrice Conseil Kantar, Division Insights : « Cultiver son jardin, au propre comme au figuré, reste une constante de la société française et prend même de l'ampleur. On cherche à y construire son bonheur, à se faire plaisir, c'est une source d'épanouissement pour soi et sa famille. On développe sa créativité, on « bricole » son espace de vie. Le jardin se retrouve ainsi à la croisée de tendances sociétales de fond, telles que le retour au simple, le mouvement slow, le besoin de naturalité... ».

 

Le web est devenu incontournable pour les jardiniers

Internet est utilisé par les jardiniers comme source d'information et d'inspiration. La toile s'impose de plus en plus pour rechercher les bonnes pratiques en matière de jardinage, aménager et entretenir son espace extérieur ou disposer de conseils.

Un personne sur trois consulte mensuellement un site dédié au jardinage. Pour les bonnes pratiques, les Français privilégient les sites des grandes enseignes de jardinerie et en consultent trois différents en moyenne. Néanmoins, le site visité par le plus grand nombre pour rechercher des informations sur l'aménagement ou l'entretien du jardin est celui d'une enseigne de bricolage !

Les applis sont globalement utilisées par près de 40 % des jardiniers, mais à une fréquence peu élevée, avec une prédilection pour celles qui apportent des conseils et des astuces en matière de jardinage.

Les pratiques collaboratives sont répandues : une personne sur deux a déjà emprunté ou prêté du petit outillage, idem pour le gros matériel, et près de six sur dix échangent des graines, des plants ou des récoltes. Ces pratiques collaboratives concernent aussi l'échange d'informations : deux personnes sur cinq partagent leurs bonnes pratiques avec des proches. Ils sont également entre 10 et 15 % à les partager dans un point de vente, sur les sites internet ou dans des jardins partagés.

https://www.kantarworldpanel.com/fr

©photo : N. & P. Mioulane / NewsJardinTV - Jardimiou

Haut de page