Flash Infos

LES FRANÇAIS DANS UNE STRATÉGIE D’ÉCONOMIE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

À l'occasion des soldes d'hiver, le site ManoMano.fr (anciennement monEchelle.fr), place de marché communautaire de bricoleurs, a interrogé un panel de 2 788 personnes (toutes catégories de sexes et d'âges confondues sur le réseau social Facebook durant la période du 28 au 31 décembre 2015) afin de connaître leurs choix et leurs orientations budgétaires pour 2016. Les résultats confirment que les Français ont décidé de se serrer la ceinture pour cette nouvelle année…

Pour plus d'une personne sur deux, la nouvelle année va rimer avec économiser, et pas seulement pendant les soldes. Plus de 73 % des personnes interrogées prévoient de maîtriser au mieux leur budget afin de ne pas trop dépenser au cours de l'année. Seulement 27% n'envisagent aucune baisse.

Toutefois, les personnes interrogées ne sont pas prêtes à tous les sacrifices. Aucune économie ne sera réalisée sur les postes dédiés à la nourriture, aux travaux, à la voiture, aux transports ainsi qu'à la santé, aux cadeaux et aux outils de communication (téléphone, internet, etc.). En revanche, le mobilier et tout ce qui concerne les accessoires et les objets high-tech subiront les plus importantes coupes budgétaires pour 33 % des personnes. Les vêtements arrivent en deuxième place avec 23 %, juste devant les vacances, loisirs et sorties avec 10 %. 19 % avouent ne pas envisager de faire baisser leur budget 2016.

Pour ce qui concerne les travaux de bricolage et de jardinage, 68 % des personnes interrogées ne pensent pas économiser sur ces postes. Malheureusement, chez les 32 % annonçant des coupes budgétaires, c'est le jardin qui sera affecté chez 59 % des personnes concernées. Pour 32 %, les économies seront réalisées sur la maison et pour 9% sur les deux postes.

Les Français ne feront sans doute pas de folies pour leurs travaux. En effet, 73 % prévoient de dépenser moins de 200 € dans l'année ! 14 % alloueront entre 200 et 500 €, 4 % entre 500 et 1 000 € et  9 % pensent dépenser plus de 1 000 €.

27 % des Français interrogés dépenseront moins de 50 € pour l'achat de nouveaux outils ou accessoires ; 23 % pensent y allouer entre 50 et 100 € et 22% entre 100 et 200 €. 14 % pensent dépenser plus de 200 € en équipement de bricolage ou de jardinage.

Enfin, une chose est claire : le fait de pouvoir bricoler ou jardiner soi-même permet à la majorité des Français (55 %) de réaliser des économies. Des activités qui facilitent donc la vie de nombreuses familles en période de crise…

http://www.manomano.fr/

Haut de page