Flash Infos

LES PRÉVISIONS 2017/2018 DU E-COMMERCE EN EUROPE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Groupe international spécialiste des économies en ligne, RetailMeNot connecte avec les consommateurs plus de 70 000 marques et enseignes à travers le monde, dans le but d'augmenter leur visibilité et de déclencher l'achat. En France, le groupe opère à travers ses sites Ma Reduc et Poulpeo. Il a généré près de 4,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour ses partenaires en 2016.

RetailMeNot a fait réaliser en janvier 2017 par le Centre for Retail Research de Nottingham, une étude dans 11 pays d'Europe. La définition de « vente au détail » de ce rapport tient compte de l'ensemble des ventes réalisées auprès des consommateurs en magasin ou sur Internet, excluant les billets de transports, les voyages et vacances, les assurances, services financiers, automobiles et restauration. Il en résulte que dans le commerce de détail : en 2017, 1 € sur 10 devrait être dépensé en ligne, pour la première fois, l'e-commerce devrait franchir la barrière des 10 % de l'ensemble des ventes du retail. En Europe, les cyberacheteurs représentent 53% de la population.

En 2016, la France occupe la troisième place du e-commerce en Europe, avec plus de 42,6 Md€ dépensés, soit une augmentation de 17 % sur un an. Le Royaume-Uni occupe la tête du classement (69,6 Md€, +13 %), suivi par l'Allemagne (62,5 Md€, +18 %).

En 2017, les ventes en ligne devraient croître de 14 % en France pour atteindre 48,5 Md€, tandis que la fréquentation des magasins devrait légèrement reculer (-0,68 %). Au global, le commerce de détail devrait afficher une augmentation de 1,1 % dans l'Hexagone.

Les cyberacheteurs français ont déboursé en moyenne 1 085 € par personne en 2016 (moyenne européenne 1 062 €). Cette somme devrait atteindre 1 176 € en 2017. En comparaison, les Anglais, champions des achats en ligne, dépensent en moyenne 1 520 € par personne, alors que les Polonais ne déboursent pas plus que de 273 € en moyenne. La valeur moyenne par transaction est estimée en France à 58 € par personne en 2016. Chaque cyberacheteur aurait ainsi réalisé un total d'environ 19 transactions.

Les dépenses sur tablette et smartphone ont progressé de 44 % en 2016, tandis que les ventes sur ordinateur n'ont augmenté que de 10 %. En 2017, 27 % des achats en ligne France devraient être réalisés via un appareil mobile, soit une valeur totale de 13,3 Md€ réalisés sur smartphones et tablettes. En 2016, un Français sur cinq (21 % de la population, soit 14 millions de personnes), a acheté via son mobile, un taux légèrement inférieur à la moyenne européenne (22%). Ils sont déjà 36 % au Royaume-Uni et 41 % aux États-Unis.  La dépense annuelle sur mobile a augmenté de 36 % l'année dernière pour atteindre 712 € par personne. En France, les dépenses sur mobile représentent une augmentation de 90 % entre 2015 et 2017, notamment à travers l'utilisation des tablettes qui sont le principal appareil utilisé, avec une croissance de 133 %.

Sur 8 pays européens étudiés depuis 2013, les ventes du retail sur mobile ont augmenté de 527 % contre seulement 25 % sur les ordinateurs pour la même période. Aujourd'hui les acheteurs sur mobile représentent en France 36 % des acheteurs en ligne, soit 14,1 millions d'utilisateurs. L'étude prévoit que le nombre passera à 17,5 millions en 2017.

​Globalement, entre 2015 et 2016, le e-commerce a poursuivi sa forte progression avec une croissance de 15,6 % en Europe, de 14,4 % aux États-Unis et de 28,4 % au Canada. En Europe, les ventes en ligne ont représenté 232,6 Md€ en 2016 et devraient atteindre 265,7 Md€ en 2017 (+14,2 %). Entre 2015 et 2017, on constate une croissance de 32 % des revenus générés en ligne. Toutefois, le rapport montre que la croissance du e-commerce devrait décélérer sur les deux prochaines années, en raison notamment de certaines inquiétudes économiques dans des pays comme le Royaume-Uni (effets attendus du Brexit). Ainsi en Europe, la croissance du e-commerce devrait passer de 15,6 % en 2016, à 14,2 % en 2017 et 13,8 % en 2018.

Pour voir l'infographie complète : http://www.retailmenot.fr/infographie/e-commerce-m-commerce-en-europe

Haut de page