Flash Infos

L’OUVERTURE DES JARDINERIES AUTORISÉE EN ALLEMAGNE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Lors d'une conférence de presse à Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé lundi 16 mars de nouvelles mesures strictes pour contenir l'épidémie de coronavirus. Elle a déclaré que les musées, bars et clubs, ainsi que les foires commerciales, les expositions, les parcs animaliers, les marchés spéciaux, les salles de jeux et les installations similaires seront fermés, de même que les maisons closes et les installations sportives publiques.
Resteront ouverts les magasins de détail pour l'alimentation, les pharmacies, les stations-service, les bureaux de poste, les coiffeurs, les teintureries, les services de livraison, les magasins de bricolage, les jardineries, les animaleries et le commerce de gros. ?L'argument principal invoqué, est que si la population peut s'aérer et travailler dans son jardin pendant la longue période de quarantaine, c'est un moyen pour mieux assurer du bien être dans cette période difficile, sans contrevenir aux mesures de distanciation. C'est également l'occasion de permettre un minimum de cultures de fruits et de légumes.
« Il est très important pour nous tous que nous agissions de manière uniforme en Allemagne », a déclaré Mme Merkel, estimant que des mesures sévères étaient nécessaires pour limiter autant que possible les contacts sociaux.
On peut s'interroger sur ce qui a poussé la France à décider la fermeture des jardineries (hors rayons alimentation et animaux de compagnie), dans la mesure où les plantes sont des produits vivants et donc périssables et que la grande majorité des jardineries disposent d'une surface suffisante pour permettre au public de respecter les gestes barrières.

Haut de page