Flash Infos

PASSONS AU COMMERCE PRÉDICTIF…

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le nouveau challenge des entreprises de distribution consiste à deviner les attentes du consommateur... avant même qu'il en ait pris conscience. C'est ce que l'on nomme le « commerce prédictif », une fiction désormais devenue réalité ou presque. Ce sujet a été longuement traité en février dernier lors du IBM Amplify, conférence pour le marketing, le merchandising, le e-commerce, les ventes et les services aux consommateurs. Les masses de données considérables dont dispose aujourd'hui chaque entreprise sur ses clients vont être exploitées de manière optimale pour aboutir au commerce et au marketing cognitifs.

L'analyse pertinente des informations permet désormais de devancer les attentes, les systèmes informatisées réfléchissant et apprenant même tous seuls.

Les habitudes de consommation servent déjà de base à des propositions ciblées et calibrées au plus juste. Mais si l'on y ajoute les données issues des réseaux sociaux, l'intégration et le traitement des informations spécifiques à chacun permettent de projeter ses attentes, et donc de devancer ses besoins. L'ordinateur crée un avatar du client, pour optimiser son potentiel d'achat, sur un univers ciblé, mais aussi tout l'environnement qui en découle. Des outils d'analyse statistique décryptent les comportements des clients, se basant entre autres sur les renseignements obtenus avec les cartes de fidélité.

Pour prévoir avec le plus de justesse possible les comportements de consommation, il est nécessaire de traiter d'énormes quantités de données ce qui nécessite des investissements importants. C'est pourquoi IBM, qui se veut précurseur en la matière, utilise son système d'intelligence artificielle Watson et investit dans des systèmes cognitifs qui apprennent et qui comprennent. L'objectif de l'entreprise américaine est clair : l'informatique doit permettre aux professionnels du marketing, du merchandising ou du e-commerce d'anticiper et d'orienter les consommateurs à chaque étape de l'acte d'achat.

Haut de page