Flash Infos

PÉNURIE STRUCTURELLE EN ÉCORCES DE PIN

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Dans un communiqué en date du 3 décembre dernier, Afaïa (?Syndicat professionnel des acteurs de la filière des supports de culture, paillages, amendements organiques, engrais organiques et organo-minéraux et biostimulants) a annoncé un risque de pénurie sur les écorces de pin maritime (Pinus pinaster). Plusieurs raisons sont à l'origine de cette inquiétude :
Sur le principal bassin de production, soit la forêt des Landes, les conséquences de la tempête Klaus de 2009 vont désormais être ressentis. Les stocks de bois constitués suite à l'ouragan, qui permettaient de compenser en partie le manque de pins maritimes sur pied, arrivent maintenant à épuisement. La première conséquence porte sur les scieries, qui se trouvent dans une situation de précarité depuis de nombreux mois, en raison de difficultés d'approvisionnement.
L'utilisation du bois de pin maritime est par ailleurs concurrencée par l'arrivée massive de bois d'épicéa (Picea abies). Ces arbres ont été abattus suite à des attaques massives de scolytes (insecte coléoptère dont la larve creuse des galeries dans les troncs). Le bois d'épicéa est couramment utilisé pour la fabrication de palettes.
Cette situation impacte donc forcément la disponibilité en écorces de pin maritime, alors même que la demande est forte pour celles provenant de France. Les adhérents d'Afaïa estiment que la ressource sera déficitaire d'au moins 30 % dès la saison prochaine. Ce déficit devrait perdurer sur les années suivantes, une pénurie structurelle en écorces de pin maritime se profilant à moyen terme, le temps que suffisamment d'arbres parviennent à maturité (à environ 45 ans).
www.afaia.fr

Haut de page